Archives de Catégorie: Mes poèmes…Jeux de mots

Ou comment rabattre son caquet…3


ateliers-ghis-22-2017

(clic sur l’image)

C’était l’hiver faisait frisquet

Sur sa tête avait mis bonnet

Et comme il était très coquet

L’avait posé comme un béret

.

Posé trop bas mais pffttt chiquet

Le chemin n’était pas secret 

Il le prenait même en juillet

Quand on n’a pas besoin d’bonnet

.

Dans ses mains deux ou trois paquets

Cadeaux d’Noël c’était concret

Alors il voulait faire discret

Et garder ses présents secrets

.

Mais quand on est jeune freluquet

On est parfois un peu…benêt

Alors il s’est trompé d’trajet

Et s’est r’trouvé comme un boulet

.

…Face à face avec l’garçonnet

A qui il destinait paquets

N’sachant quoi dire resta muet

Ou bafouilla des mots…simplets

.

Il fit d’mi tour serrant paquets

Laissant pantois le garçonnet

Et là je vous fiche mon billet

Qu’il court encore l’oeil aux aguets

.

Moralité

Un GPS pour bon trajet

Quand on est freluquet benêt

Pour sûr c’est loin d’être un jouet

©Annick 

050117

CopyrightDepôt 00045136

.

Si vous voulez retrouver ce freluquet c’est:

ICI  Comment rabattre son caquet

  ICI  Ou comment rabattre son caquet…2

 

A Breizh C D’air…


Atelier d’écriture 21 chez Ghislaine

(clic sur l’image)

Écrire un texte en ordre alphabétique 

Aux abords de la baie
Bravant le froid mauvais
Cheminent comme elles aiment
Dame C et Miss M
Ecoutant leur silence
Flânent en connivence
Gamines elles sont restées
Humant l’air frais iodé
Imitant deux ptites mouettes
Jouent toute guillerettes
Kitsch en diable c’est sûr
Les voilà sans armure
Marchant les pieds dans l’eau
Ne voyant que du beau
Osmose entre elles parfaite
Pour elles c’est jour de fête
Qu’importent les embruns
Ressacs ou vent marin
Si vous les rencontrez
Tsstttt… non non pas déranger
Unies comme doigts des mains
Valeureuses ou lutins
Walkyries même parfois
Xième fois qu’elles se voient
Yes sont et s’ront amies
Zen ensemble et à vie
©Annick 211216
CopyrightDepôt 00045136

© Annick

img_7726

 

© L’Atelier de Ghislaine 1… « Ma plume… »



Mots imposés:

Pantin, perpétuel, assortiment, échange, plume,

Liaison, pétrifié, carte, relation, correspondance,

Couleur, regarder, personne, fouiller, retrouver.

.

Ma plume toujours en quête d’échange

Se trouve alors fort pétrifiée

Une correspondance la démange

Mais ne sait par où commencer

.

Elle n’aime pas vraiment s’regarder

Mais voudrait couleur retrouver

Pour écrire ou carte dessiner

Oui mais personne ne veut l’aider

.

Comme un pantin elle se démène

En un mouvement perpétuel

Voudrait trouver ami amène

Ou simple relation ponctuelle

.

A force de fouiller ça et là 

Dans assortiment de mots plats

Elle trouve enfin des blablabla 

Et des mots imposés fait cas

.

Et en trois strophes elle peut poser

Poème maison pour ce défi

Et attendra, moment d’répit,

L’défi  prochain pour composer

©Annick

CopyrightDepôt 00045136

 

© Douce Mélodie…


Sur les touches de mon clavier

Quelques notes j’ai déposé

.

Des notes fortes hautes en couleur

Qui d’l’océan offrent senteurs 

.

Des notes fraîches toute fleuries

Qui fleurent bon moments de vie

.

Des notes gaies qui font chanter

Sourires et rires à partager

.

Des notes claires et parfumées

Câlines et tendres comme un baiser

.

Des notes douces qui vous caressent

Et vous font fondre de tendresse

.

Des notes douces comme du velours

Qui vous enveloppent d’amour

.

Des notes claires comme les koshi

Qui viennent enchanter douce nuit

.

Juste une douce symphonie

Pour toi ici ma douce amie

Quand dans tes jours il fait tout gris

Quand il fait triste dans ta vie 

© Annick

Copyright Depôt 00045136

IMG_4625

 

© « Cette nuit j’ai rêvé… »


#A quoi ça rime: en « V »

Atelier d’écriture chez les Nuls

http://leblogdetouslesdefis.apln-blog.fr/

.

Cette nuit j’ai rêvé

Que j’allais me lever

Et que très motivée

J’allais fort m’activer

.

Tous mes soucis laver

Mes en-cours achever

Et sans rien réserver

Vers au loin m’esquiver

.

Voir soleil se lever

Sur l’horizon rivé

Ou le soir s’incurver

Sur l’océan gravé

.

Sur le sable lovée

Etre zen et rêver

Une vie dérivée

Et des jours ravivés

© Annick

Zemanta Related Posts Thumbnail

12239938_10153819103548128_2620523321192571846_n

 

© L’avez-vous vu…


#A quoi ça rime: en « U »

Atelier d’écriture chez les Nuls

http://leblogdetouslesdefis.apln-blog.fr/

.

L’avez-vous vu

L’drôle d’inconnu

C’t’hurluberlu 

Loin d’m’as-tu vu

.

L’est tout bossu

Et tout crêpu

Marche en dahu

Comme une tortue

.

L’air chien battu

Qu’a survécu

Traînant les rues

Errant sans but

.

L’ai aperçu

Tout abattu

Lui ai tendu

Main bienvenue

.

S’est confondu

En mots confus

S’sentant exclus

S’était perdu

.

Cette main tendue

L’a retenue

Et tout ému

S’est détendu

.

Une main tendue

Deux mots rendus

Petite issue

Pour vie perdue

© Annick

Zemanta Related Posts Thumbnail

© A quoi ça rime… en « T »… « C’est l’heure du thé… »


#A quoi ça rime: en « T »

Atelier d’écriture chez les Nuls

http://leblogdetouslesdefis.apln-blog.fr/

.

Dans un château qu’on dit hanté

De drôles de faits sont détectés

Paraît qu’un fantôme bien botté

S’promène avec agilité

.

Certains tableaux ont fort gîté

Et quelques meubles de qualité

Ont bien souffert mais résisté

Laissant tout l’monde bien tourmenté

.

Lors Miss Marple fut invitée

Quand un vrai crime fut relaté

De ces affaires elle sait traiter

En a résolu quantité

.

Il est 5h c’est l’heure du thé

Sont réunis les invités

Chacun décline identité

Ses faits et gestes va relater

.

Et Jane avec lucidité

De tous les fils va s’dépêtrer

L’énigme est sans ambigüité

Pour elle qu’en a tant affronté

.

En un rien d’temps a éventé

L’projet d’l’un d’eux pas très futé

Voulait le chât’lain racketter

Et, découvert, il l’a « buté »

.

Lors, les tableaux sont remontés

Et tous les meubles bien toilettés

Miss Marple et les invités

Peuvent savourer un vrai bon thé

.

Morale de cette histoire:

Miss Marple sans fébrilité

Encore une fois nous a gâtés

Le criminel fut arrêté

Et le château n’est plus hanté

© Annick

Zemanta Related Posts Thumbnail

 

© A quoi ça rime… en « S »… « Un geste de tendresse… »


#A quoi ça rime: en « S »

Atelier d’écriture chez les Nuls

http://leblogdetouslesdefis.apln-blog.fr/

.

Quelques mots apparaissent

Qu’à l’amie on adresse

Pour le mal qui l’oppresse

Qu’on voudrait mettre en pièces

.

Tout en délicatesse

Chasser tout en souplesse

Les soucis qui la blessent

Pour qu’un jour elle renaisse

.

Un geste de tendresse

Une douce caresse

Une grande richesse

Pour un coeur en détresse

© Annick

Zemanta Related Posts Thumbnail

 

© Là dans ma tête…


Là dans ma tête y’a plein d’pensées

Qui m’donnent envie de composer…

Envie d’parler

Ou d’raconter

Envie d’rimer 

D’poétiser

.

Dans ces pensées, y’a les idées

Qu’il faut alors faire progresser…

Les avancer

Les clarifier

Les énoncer

Et les coucher

.

Commencent alors histoires mêlées

Qu’il faut doucement élaborer…

Mettre sur pied

Bien agencer

Retravailler

Finaliser

Puis sur papier les mots poser

Et un à un les aligner…

Les déplacer

Ou les changer

Les accorder

Les faire rimer

.

Histoire alors peut reposer

D’un point final j’peux clôturer

La déposer

Ou la donner

Pour amuser

Ou consoler

© Annick

PatsscrapGriffonnages fofo 231015

Kit « Griffonnages by Pat’s scrap

http://www.digiscrapbooking.ch/shop/index.php?main_page=index&manufacturers_id=152&zenid=a8b9d0082ede3cc28ac7803055a8fe8f

 

© Mes mains…


Elles ont bercé de beaux enfants ,
Ont consolé petits tourments.
Elles ont nourri, elles ont langé ,
Ont caressé, ont cajolé.

.

Elles m’ont aidée à avancer
Sur le chemin d’un beau métier,
Ont tenu mains pour écriture,
Donné le sens de la lecture.

.

Elles ont tenu tremblantes mains,
Pour rassurer, pour faire chemin.
Ont caressé de douces joues,
Pour essuyer larmes tout doux.

.

Elles ont aimé, ont caressé,
Se sont offertes, se sont données.
Elles ont reçu de beaux cadeaux,
Elles ont écrit, oui, bien des mots.

.

Mais aujourd’hui… sont fatiguées,
Ne fonctionnent plus comme au passé .
Elles ont souffert d’être gonflées ,
De n’pas bouger, d’être bloquées.

.

Elles ont subi opérations ,
Pour soulager inflammations.
Elles portent attelles pour reposer
Ou gardent bandes pour soulager.

.

Sont toujours là au bout d’mes bras ,
Mais me font triste quelquefois .
Quand vient douleur, quand c’est souffrance,
Mettent sourire loin en partance.

.

Je dois sans cesse les protéger,
Faire doucement, les reposer.
Parfois c’est dur! n’y arrive pas!
Et le moral point trop n’est là!

.

Mais je fais tout, me l’suis promis,
Pour les garder en douces amies.
Mais je fais tout, c’est sûr! oh oui!
Pour chaque jour et pour la vie.

.

Pour continuer d’écrire mes mots
Pour exprimer soulager maux
Pour consoler, pour cajoler,
Comme elles faisaient par le passé!

.

Une main…

Ma main…

Mes mains…

© Annick

Texte écrit il y a…

mais toujours d’actualité, malheureusement.

mains