Archives de Catégorie: Mes poèmes…Jeux de mots

© La tête dans les étoiles…


Atelier d’écriture chez An’Maï et compagnie

.

Liste proposée par An’Maï (CLIC sur l’image)
Si vous voulez participer… Vos textes sont à envoyer à cette adresse.
«  marieghis0680@gmail.com » 
Liste 11: Calamité, poisson rouge, mémorial, horaire, espacement, cuisine, astronomie, parangon, grommeler

.

La tête dans les étoiles…

.

Dans un coin d’la cuisine

Dieu quelle calamité

Au milieu d’magazines

Freluquet s’est lâché

.

L’a construit mémorial

Aux étoiles oubliées

C’est un vrai festival

De surnoms démodés

.

Féru d’astronomie

Et qu’importe l’horaire

Qu’il soit midi minuit

C’n’est jamais un calvaire

.

L’espac’ment des étoiles

Leur éclat ou leur mort

Il aime lever le voile

Sur l’inconnu qui dort

.

Parangon de respect

Quand l’une d’elle disparaît

Il se fait un devoir

D’à tous le faire savoir

.

Alors ce mémorial

D’puis longtemps en rêvait

C’est loin d’être trivial

Pour notre Freluquet

.

Même le p’tit poisson rouge

N’en croit pas ses branchies

Il grommelle mais ne bouge

Le regard ahuri

.

©Annick 280721

Créa perso: « Nébuleuse »

© Déambulation..


.

Atelier d’écriture Chez Ghislaine (clic sur l’image)

#Atelier159 du 200721:

Mots imposés: silence, ruban, chemisier, gamine, jouer, savoir, pouvoir, mener et/ou Thème « à votre choix » mais avec « Tu sais ce que… »

.

Déambulation..

.

Sur le chemin tu déambules

Petite gamine dans ta bulle

Vêtue d’un chemisier fleuri

Garni de rubans assortis

.

Mais sais-tu où va te mener

Ce chemin au pouvoir magique

Vers l’inconnu…la nouveauté…

Ou dans un monde féérique

.

Dans le silence environnant

Tout est possible tu peux rêver

À ton futur Prince Charmant

Qui un jour viendra t’enlever

.

Gamine tu sais ce que j’en pense

La vie n’est pas toujours romance

Parfois il vaut bien mieux jouer

Que laisser rêve te miner

.

© Annick 260721

© Chemin de vie..


.

Atelier d’écriture Chez Ghislaine (clic sur l’image)

#Atelier159 du 200721:

Ressenti sur cette image:

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est en-chemin.jpg

Chemin de vie…

.

Entre les arbres il se faufile

Vers où vers quoi entraîne-t-il

Il se tortille s’en va tout droit

Et nous emmène au loin là-bas

.

Vers l’inconnu… la nouveauté…

Au fond de nous… jardin secret…

Accompagné… en solitaire…

Pour démarrer une nouvelle ère

.

Chemin privé ou de traverse

Chemin de vie où qu’il progresse

A nous de suivre et d’avancer

Et dans la vie s’améliorer

.

© Annick 260721

© Dialogue…


Atelier d’écriture chez Maridan « Les mots de Montpellier »

#Atelier 12 du 10 12 2016 – Ecrire un texte à partir du célèbre tableau de Cézanne « La partie de cartes

. 

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est la-partie-de-cartes.jpg

Dialogue...

entre l’homme à la pipe (A) et son adversaire (B)

et Moi je regarde…éberluée!

.

A : Bah on n’est pas sorti d’l’auberge !

On n’va pas attendre jusqu’à la Saint Glinglin quand même ?

J’vais mettre les pieds dans l’plat !

Pour faire avancer le schmilblick

.

B : Oh pas la peine de monter sur tes grands ch’vaux !  

     N’en fais pas tout un fromage !

     Y’a pas l’feu au lac !

Je n’vais pas tomber l’panneau 

.

Moi : C’est qu’ils se monteraient le bourrichon !!!

.

A : Mais j’vais décrocher la timbale

Tu s’ras Gros-Jean comme devant

Je vais t’rouler dans la farine

Et tu vas te prendre une veste 

.

B : N’cherche pas midi à quatorze heures

     On n’est pas aux pièces quand même 

     Là j’en ai vraiment ma claque!

Tu n’vas pas tirer ton épingle du jeu

.

Moi : Ça n’va pas faire un pli, ça va tourner en eau de boudin !

.

: Et comme tu n’as pas d’cœur

    Et qu’ t’es foutu comme l’as de pique

T’as plus qu’à t’tenir à carreau 

Ou trouver un trèfle à quatrfeuilles !

.

B :  J’vais pas m’mettre rate au court bouillon

J’vais pas faire tête de cinq pieds d’long

     Comme je ne veux pas tomber plus bas

     J’abats mes cartes et puis voilà !!!

.

Moi : J’en reste comme deux ronds d’flan !!!

.

©Annick 250721

© Lettres de vipère..


.

Atelier d’écriture Chez Ghislaine (clic sur l’image)

#Atelier158 du 100721:

Mots imposés nuit, verdure, langue, colère, contempler, couper, sourire, monter et/ou Thème « Crise »

.

Lettres de vipère…

.

Freluquet n’a plus le sourire

Et encore moins l’envie de rire

N’veut pas monter sur ses grands ch’vaux

Ronge son frein mais d’vient marteau

.

Voilà deux nuits qu’il ne dort plus

Qu’il ressasse les écrits pondus

Par une horrible langue de vipère

Qui en lui fait monter colère

.

Mais quelle idée a-t-elle donc eue

De l’avoir traiter de malotru

Juste parc’ qu’il a porté plainte

Pour ses allers retours sans crainte

.

Dans la verdure allées et v’nues

Sans se cacher la nuit venue

Elle ne cesse de contempler

Leurs doux moments d’intimité

.

Il l’a accusée d’ voyeurisme

Elle l’a mal pris dit despotisme

Et depuis lui fait mots vilains

Le traitant de vilain gredin

.

Freluquet n’a qu’une envie fixe

Eviter toute sorte de rixe

Va lui couper l’herbe sous le pied

Et ses écrits lui renvoyer

.

Destinataire expéditeur

Retour à l’envoyeur voyeur

Pour retrouver tranquillité

Avec Henriette félicité

.

© Annick 180721

Image du net

© « Comme disait ma grand-mère… »


« Comme disait ma grand-mère… »

Un livre de Sylvie Brunet (City Editions) à déguster sans modération!
Je l’ai dégusté avec délices et voilà le résultat…

.

J’étais pas à l’article d’la mort

J’allais pas passer l’arme à gauche

Mais j’n’étais pas dans mon assiette

Et pas encore sortie d’l’auberge

.

J’menais pas vie de bâtons d’chaise

CoxArth tirait à boulets rouges

M’mettait des bâtons dans les roues

La bougre s’accrochait à mes basques

.

Pour sûr j’restais comme deux ronds d’flan

Et là dans mon for intérieur

J’en avais ma claque c’est certain

D’être bien le dindon d’la farce

.

Comme j’voulais pas être sous sa coupe

Et pas pleurer comme une Mad’leine

Alors j’ai mis les pieds dans l’plat

Pour faire avancer le schmilblick

.

Elle peut maint’nant s’faire du mouron

Je l’ai roulé dans la farine

Et oui elle s’est pris une veste

Quand Chir l’a passée à tabac

.

Elle est bien tombée dans l’panneau.

Elle fut Gros-Jean comme devant

Moi j’ai décroché la timbale

Tiré mon épingle du jeu

.

Plus question d’se mettre à mes trousses

Je suis devenue sa bête noire

Car moi dans tous les azimuts

J’vis ma Vie à bâtons rompus

.

©Annick 150721

J’avais écrit ce texte au présent en 2010, avant de passer à l’atelier réparations pour avoir une hanche toute neuve.

Je l’ai modifié pour le mettre au goût du jour 😉

© Une parenthèse bienvenue…


Atelier d’écriture chez Marie-Lise et ses amies

.

Liste proposée par Marie-Lise et ses amies chez An’Maï-Mistic (CLIC sur l’image)
Si vous voulez participer… Vos textes sont à envoyer à cette adresse.
«  marieghis0680@gmail.com » 
Liste 8: plume, falaise, ouragan, arrosoir, amphithéâtre, estampe, mug, jaunisse, atmosphère, jalousie

.

Une parenthèse bienvenue…

.

Comme les ouragans balayant la falaise

La jalousie ravage couve en feu sous la braise

L’atmosphère devient lourde les acteurs sont parfaits

Et dans l’amphithéâtre tout l’monde est aux aguets

.

La plume de l’écrivain a fait bien des merveilles

Toutes les scènes s’enchaînent le spectacle émerveille

Telle une estampe peinte par quelques doigts de fée

L’émission a séduit un public passionné

.

L’arrosoir du bonheur répand sérénité

Au loin cette jaunisse et tous ses à-côtés

Un ptit mug et chauffer une boisson qui apaise

Vite au lit et repos c’était belle parenthèse

.

©Annick 13721

Image du net: Amphithéâtre de Vaison la Romaine (Vaucluse) où j’ai assisté il y a des années à la représentation de « Le Chapeau de paille d’Italie » de Eugène Labiche avec Jacques Fabbri

© Jeux de… « vilains »


.

Atelier d’écriture chez Marie-Lise et ses amies

.

Liste proposée par Marie-Lise et ses amies chez An’Maï-Mistic (CLIC sur l’image)
Si vous voulez participer… Vos textes sont à envoyer à cette adresse.
«  marieghis0680@gmail.com » 
Liste 9: travailleur, hétéroclite, magazine, pavillon, interactif, dépoussiérer, partage, cro-magnon, distributeur, chevalier et Thème « Drôle de rencontre »

.

Jeux de… « vilains »

.

Dans un pavillon de banlieue

Vivait chich’ment un homme de peu

En travailleur infatigable

Ses jours étaient non négociables

.

Mais dans magazines émérites

L’avait vu hommes de cro-magnon

Preux chevaliers ou compagnons

Et un tas d’armes hétéroclites

.

Drôles de rencontres me direz-vous

Ça peut vous paraître un peu fou

Mais dans sa tête un objectif

Créer un jeu interactif

.

Dépoussiérer jeux d’société

Et en partage les faire passer

Par distributeurs bien placés

Aux quatre coins de la cité

.

Des jeux qui feraient le bonheur

De ptits et grands quelle que soit l’heure

Les ramenant aux temps lointains

Où leurs ancêtres étaient « vilains »

.

Une idée qui n’le quittait pas

Et qui un jour c’est sûr ma foi

S’réalis’rait l’en était sûr

Ce s’rait sa plus belle aventure

.

©Annick 120721

Image du net

© Miroir mon beau miroir..


.

Atelier d’écriture Chez Ghislaine (clic sur l’image)

#Atelier157 du 300621:

Mots imposés miroir, extrême, destinée, fait, compromettre, se lamenter, réfléchir, serrer et/ou 5 mots commençant par P ou Thème « Dire, avouer, confier »

.

Miroir mon beau miroir…

.

Miroir mon beau miroir

N’en as-tu Pas assez

D’abuser d’ton Pouvoir

D’réfléchir sans Penser

.

Tu compromets nos destinées

Nous fait Parfois nous lamenter

D’un extrême à l’autre Passer

Et d’la vie Passer à côté

.

Miroir mon beau miroir

Alors je vais t’l’avouer

Vais t’casser te briser

Et loin d’moi t’enserrer

.

Un ptit morceau je vais garder

Et à un coffre le confier

Pour ne plus jamais oublier

Combien toi tu nous a trompés

.

Miroir mon beau miroir

À toi Plus de Pouvoir

Vive la liberté

Et belle vie rêvée

.

© Annick 090721

Image du net

© Saisir l’instant..


.

Atelier d’écriture Chez Ghislaine (clic sur l’image)

#Atelier156 du 200621:

Mots imposés souvent, pourtant, savant, urgent, songer, égarer, suivre, prendre et/ou Phrase : « Parfois il faut… »

.

Saisir l’instant…

.

Parfois il faut… juste s’égarer

Au bord de l’eau sur un sentier

Pour voir la vie du bon côté

Pour se r’trouver se ressourcer

.

Pour n’plus penser à tous ses maux

Parfois il faut…comme un cadeau

Suivre son cœur il est savant

Pour nous mener tout droit devant

.

Souvent on songe à c’qu’est urgent

On ne sait pas prendre le temps

Parfois il faut… se bousculer

Et de s’tracasser s’arrêter

.

Pourtant on a tout ce qu’il faut

Là sous la main et bien au chaud

Carpe diem c’est important

Parfois il faut… saisir l’instant

.

© Annick 270621