Archives de Catégorie: Mes créas ateliers

© D’hier à aujourd’hui..


.

Atelier d’écriture Les Plumes chez Emilie (clic sur l’image)

.

Récolte 13 06: émotion, partager, festif, réjouissance, rendez-vous, impatience, se souvenir, joie, verre, pétiller – épicurien, éternel, éphémère – In illo tempore

.

D’hier à aujourd’hui…

.

In illo tempore* c’était grande impatience*

De tous nous retrouver pour de belles réjouissances*

Nous faire nous souvenir* de moments éternels*

De plaisirs partagés* d’une amitié si belle

.

In illo tempore* la vie était festive*

Les verres* s’entrechoquaient et la vie pétillait*

À chaque rendez-vous* l’émotion* nous gagnait

Mais la joie* était là l’amitié explosive

.

In isto tempore toujours nous retrouvons

Certains manquent à l’appel mais toujours nous aimons

L’amitié éphémère* point nous ne connaissons

Epicuriens* nous sommes en ces temps le restons

.

In isto tempore la vie reste festive*

Sommes un peu moins nombreux mais joie* est explosive

Toujours plein d’émotion* lors de nos retrouvailles

Et partageons encore souvenirs et ripailles

.

©Annick 150622

© Renaissance…


Atelier d’écriture Chez Ghislaine (clic sur l’image)

#Atelier 189 du 100622: Mots imposés: Heure, bleu, souci, cessercôtoyer, vivre, éternité, oubli  et/ou Evader, aube, nocturne, silencehumble, embellie, jouvence, ouverture 

.

Renaissance…

.

De l’aube claire à l’heure bleue

Les jours s’écoulent paresseux

Cherche l’oubli dans le silence

Voudrait que cessent ses souffrances

.

S’évader de sa vie nocturne

Ses cauch’mars la rendent taciturne

Tous ses soucis c’est infernal

Elle voudrait vivre vie normale

.

Une embellie lors se fait jour

Un bain d’jouvence pour nouveaux jours

Ouverture sur l’éternité

Qui rend heureux félicité

.

Un sourire une main tendue

Un regard doux sont bienvenus

Côtoyer gens humbles et heureux

Suffit à cette femme de peu

.

Adieu cauch’mars adieu silence

L’oubli sera belle récompense 

Guill’rette la voilà repartie

Pour quelques jours ou pour la vie

© Annick 130622

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est plidesignstendredelicatesse-291216.jpg

© Un soir à l’atelier…


Atelier d’écriture Chez Ghislaine (clic sur l’image)

#Atelier 188 du 300522: Mots imposés: Clamer, nuit, ennemis, gare, mémoire, bougies, années, vaciller et/ou Tableau, exhiber, signe, incruster, encre, exposer, femme, œuvre et/ou un texte avec au moins 5 mots commençants par A

.

Un soir à l’atelier… 

.

Fait presque noir dans l’Atelier

La nuit s’en vient soleil couché

De la bougie flamme vacille

N’y a plus qu’étoiles qui brillent

.

Venus du fond de sa mémoire

Comme des pages d’un vieux grimoire

Les souvenirs de tant d’années

En lui soudain viennent s’incruster

.

À l’encre du cœur Avait peint

Portraits de femme au joli teint

Des tableaux chefs d’œuvre exposés

Qu’ennemis Avaient critiqués

.

Pour eux indécent d’exhiber

De jolies femmes la beauté

N’ont cesser de lui clamer gare

C’est juste un signe mais ne t’égare

.

À l’encre du coeur Avait peint

Au fil de l’eau vie de marins

Voiliers de l’Âge d’or Ancrés

Objets Anciens de l’eau sauvés

.

Artiste mondialement connu

Aquarelles partout reconnues

Amis ennemis se cotoyaient

Mais de tout c’la il s’Amusait

.

La nuit s’étend bougie s’éteint

Devant ses toiles tout lui revient

Les jours soucis les jours bénis

Tous ces moments qui font la vie

.

Peindre pour lui c’est toute sa vie

Que jours soient beaux ou qu’ils soient gris

Espère le faire à l’infini

C’est bonheur de peindre la vie

© Annick 070622

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est paris-arts-290320-060622-1.jpg

© Passé… Présent…


Atelier d’écriture Chez Ghislaine (clic sur l’image)

#Atelier 188 du 300522: Ghislaine nous demande notre ressenti sur cette image

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est passe-present.jpg

.

Passé… Présent… 

.

Derrière la vitre elle est scotchée

Vilaine maladie l’a bloquée.

L’antenne du présent s’est figée

Elle vit dans les brumes du passé.

.

De l’écheveau des souvenirs

Elle soutire plein de petites graines,

Etourderies, moments sourire,

Qui de douceur feront fontaine.

.

Plus de pourquoi, plus de comment.

Elle ressasse les moments d’antan.

De ses noces quelques souvenirs

Refont surface dans un soupir.

.

Tout se confond, tout se mélange.

Ça vient du fond, que c’est étrange!

Mettant un accent circonflexe

Sur une tête dev’nue complexe.

.

Dans son voyage au loin là-bas,

Pas d’vésanie*, pas d’blablabla!

Tel un mousse à la barre du temps,

Aloïs* a tous les talents.

© Annick 010622

*Aloïs: Aloïs Alzheimer, connu pour avoir décrit en 1906 la maladie qui porte son nom

*Vésanie: dérèglement mental, folie

© Un drôle de zigomar…


Atelier d’écriture chez Maridan « Les mots de Montpellier »

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est les-mots-de-montpellier-3.jpg

#Atelier 9 2022 – sujet 3 chez Maridan « Les mots de Montpellier ». Ecrire un texte avec l’épiphore de notre choix (répétition d’un mot ou d’un groupe de mots en fin de phrase ou de paragraphe).

Pour moi ce sera un texte fait d’expressions de nos grand-mères pas totalement tombées en désuétude.

Mon épiphore: « Avec ta tête de six pieds d’long« 

.

Un drôle de zigomar…

.

T’monte surtout pas le bourrichon

T’es fagoté comme l’as de pique

T’f’ras tourner personne en bourrique

Avec ta tête de six pieds d’long

.

En plus bourré comme un Ptit Lu

Pour aller faire les commissions

Rien n’sert d’péter plus haut qu’ton cul

Avec ta tête de six pieds d’long

.

Là tu files un mauvais coton

Tu brûles chandelle par les deux bouts

Tu n’risques pas de voir le loup

Avec ta tête de six pieds d’long

.

Tu f’rais mieux d’te t’nir à carreaux

De n’plus travailler du chapeau

Sinon ça va t’coûter bonbon

Avec ta tête de six pieds d’long

.

© Annick 180522

haiku-ecrire-090415

©️ Souvenirs d’enfance…


croqueurs

Pour ce défi 264 du jeudi 210422 chez les Crôqueurs de Môts, Zaza nous demande en poésie ou en prose de mettre en avant nos souvenirs de vacances de printemps

 

Souvenirs d’enfance…

.

Quand vient le soir la nuit tombée

Dans mon grenier j’aime monter

Doucement la porte pousser

Pour d’antan douce odeur humer

.

Mon âme d’enfant réveillée

Plonge dans ces souvenirs passés

Témoins de ma vie d’écolier

Dans une pleine valise bien rangée

.

Dans des cahiers calligraphiés

En belles lettres pleins et déliés

Leçons de morale appliquées

A chaqu’ jour du calendrier

.

Jouets objets jadis aimés

Dans des cartons empoussiérés

Me font souv’nir d’temps oubliés

De vacances de printemps d’été

.

De courses folles dans les allées

De marelles au sol dessinées

D’parties de ballons enragées

Ou de divers jeux d’société

.

Vagues de tendresse viennent taquiner

Mon p’tit coeur et le submerger

Lors dans ma tête danse le passé

En redescendant l’escalier

.

©Annick 210422

© Colère de Breizh…


Atelier d’écriture chez « La plume d’Evy« 

#Défi 343 du 150222 au 280222 : Thème « Tempête »

Obscurcir, Amonceler, Redoubler, MenacerSiffler, Démembrer, RedoublerRugir, BougerApaiser

.

Colère de Breizh…

.

Ciel s’obscurcit

C’est temps de brume

Pas vu pas pris

Mer est écume

.

Vagues s’amonc’lant

Vent redoublant

C’est l’océan

Sifflant méchant

.

Sur les rochers

Viennent s’démembrer

Et bien rythmées

Vont s’échouer

.

Vagues ronflant

Vent menaçant

C’est l’océan

Dev’nu méchant

.

Sur la jetée

Vont s’enrouler

La submerger

Et s’éloigner

.

Vagues redoublant

Vent s’renforçant

C’est l’océan

Fort rugissant

.

Sur les rochers

S’en vont bougeant

Sur la jetée

Point n’s’apaisant

.

Ciel obscurci

Mer blanche écume

Pas vu pas pris

Breizh n’est que brume

.

© Annick 280222

Lesconil (Finistère) Tempête Aurore en octobre 2021

copyright

© Souvenir d’amitié…


Atelier d’écriture chez Maridan « Les mots de Montpellier »

#Atelier 2 2022 – sujet 4 – Ecrire un poème à partir des rimes de Victor Hugo dans « Jeanne endormie – 1 La sieste »

.

Souvenir d’amitié...

.

Le jour s’étire envie d’un somme

Un instant fuir monde des hommes

Sur les nuages au creux du ciel

Retrouver mon ami Ariel

.

Un long voyage avec des fées

     Qui sont là pour me réchauffer

N’aiment pas que nous les voyions

Lors du soleil fuient les rayons

.

Elles tourbillonnent et font passages

Virevoltent en lutins peu sages

Provoquant éblouissements

Qui deviendront de vrais calmants

.

Sur les nuages je me recueille

 Au gré du vent flotte une feuille

   Doux courants d’air me font frémir

N’ai plus envie de m’endormir

.

Près de mon ami je repose

Au creux de ma main une rose

Sa douce présence me rassure

Flottons doucement dans l’azur

.

Notre amitié est immortelle

A tissé nos vies comme dentelle

Une rencontre ici et

C’était vie simple sans falbalas

.

Au loin les jours pleins de tristesse

Au loin mensonges et petitesse

Vivre sereins et adorer

Aimer voyager respirer

.

Amitié d’puis la maternelle

C’était de nos yeux la prunelle

Chaque jour vivions c’était charmant

Tous ces moments divinement

.

Je voudrais chaque jour entendre

Encore et toujours ses mots tendres

Même s’il fait toujours rayonner

C’que son cœur m’a tellement donné

.

Non l’amitié n’est pas chimère

Elle vit comme l’amour d’une mère

.

©Annick 010222

Créa perso avec texte perso

© Mots à maux…


Atelier d’écriture chez « La plume d’Evy« 

#Défi 341 du 150122 au 310122 : Thème « Les émotions »

Crier, Lire, Échapper, Bizarre, Douleurs, Gris, Effacer, Fil, Professeur, Univers

.

Mots à maux…

.

Y’a tous ces maux qu’on ne dit pas

Qui ne s’échappent qui restent là

Ils sont douleurs nous font du mal

Ils ne s’effacent nous mettent à mal

.

Y’a tous ces maux qui font tortures

Qui nous entament nous font blessures

Ils sont à lire au fond de nous

Ils nous remuent ils font remous

.

Y’a tous ces maux qui font jour gris

Qui nous font vivre sur un fil

Ils sont professeurs de l’ennui

Ils sont destructeurs nous exilent

.

Y’a tous ces mots qu’on voudrait dire

Qu’on veut crier qu’on veut écrire

Ils nous travaillent ils nous tiraillent

Ils sont grisailles ils nous entaillent

.

Y’a tous ces mots que l’on retient

Qui sont bizarres qui n’sont pas rien

Ils nous détruisent ils sont tracas

Ils sont fardeaux ils font dégâts

.

Y’a tous ces mots v’nus d’on sait où

Qui font chemin au coeur de nous

Ils sont messages de l’univers

Ils nous interpellent nous éclairent

.

Y’a tous ces maux y’a ces blessures

Y’a tous ces maux y’a ces silences

Y’a tous ces mots y’a l’écriture

Y’a tous ces mots y’a renaissance

.

© Annick 250122

copyright

© Mon chemin de vie…


Atelier d’écriture chez « La plume d’Evy« 

#Défi 340 du 010122 au 150122

Thème « Chemin de vie » et mots imposés: rencontrer, installer, jour, regretter, épanouir, étrange, oublier, espérer, craindre, arrêter

.

Sur mon chemin de vie…

.

J’vais m’installer j’vais oublier

J’vais pas r’gretter j’vais espérer

Je n’vais pas craindre de m’arrêter

J’vais rencontrer je vais donner

.

Sur mon chemin de vie

.

Je vais je viens je pause je ris

Y’a des ptits riens et des grands cris

Y’a des soucis des jours tout gris

Y’a c’que je lis et mes écrits

.

Sur mon chemin de vie

.

Y’a mots d’amis et mots d’amour

Y’a mots étranges et mots du jour

Y’a mots tendresse et mots délires

Y’a mots caresse et mots sourire

.

Sur mon chemin de vie

S’construit ma vie je m’épanouis

Sur mon Chemin de Vie

Vive l’instant ! Vive la Vie!

.

© Annick 050122

copyright