Archives de Catégorie: Mes créas ateliers

© Y’a des jours…Oui mais aussi…


Atelier d’écriture chez Maridan « Les mots de Montpellier »

#Atelier 17 2022 – sujet 2 –Ecrire un texte avec anaphore et/ou épiphore de notre choix (répétition d’un mot ou d’un groupe de mots en début ou en fin de phrase ou de paragraphe).

.

Y’a des jours…

.

Des jours avec et des jours sans

Des jours gentils des jours méchants

Des jours de veille et de tristesse

Des jours sommeil tout en faiblesse

.

Oui mais aussi…

Des jours soleil des jours caresse

Des jours merveille pleins de tendresse

.

Y’a des jours…

Des jours d’attente oh bien vilains

Des jours tourmente des jours de rien

Des jours soucis des jours folie

Des jours d’ennui jours maladie

.

Oui mais aussi…

Des jours bonjour hauts en couleur

Des jours velours tout en douceur

.

Y’a des jours…

 Des jours silence des jours horreur

Des jours absences des jours douleur

Des jours chagrin si pleins de pleurs

Des jours pas bien loin du bonheur

.

Oui mais aussi…

Des jours d’ENVIE des jours d’EN~VIE

Des jours de VIE des jours la VIE

.

©Annick 201122

Créa perso

© À la 1e heure…ou pas…


Pour cet atelier 271 du jeudi 101122 chez Les Crôqueurs de Môts Jeanne Fadosi nous dit thème libre ou choisir dans les instruments de mesure du temps qui passe

.

À la 1e heure… ou pas

.

Pour les braves il n’y a pas d’heure

Cherchent même midi à quatorze heures

Et quand faut arriver à l’heure

C’est sûr de gloire c’est pas leur heure

.

Quand le démon d’midi les guette

Préfèrent c’est vrai un cinq à sept

Plutôt qu’un bouillon de onze heures

Jamais n’pensent à leur dernière heure

.

Ils paressent à leurs heures perdues

À la bonne heure elles sont bienv’nues  

N’passent jamais de mauvais quart d’heure

Mais à l’heure H viendra leur heure

.

Lors d’heure en heure jusqu’à point d’heure

On ne leur demande jamais l’heure

Chaqu’ jour se disent « À tout à l’heure! »

D’célébrité c’est leur quart d’heure

.

©Annick 101122

Photo perso

© Sur un air de…


Atelier d’écriture chez Maridan « Les mots de Montpellier »

#Atelier 18 2022 – sujet 1 – sujet libre

.

Sur un air de…...

.

T’as d’beaux yeux tu sais

Des yeux revolver et un regard qui tue

Pour un flirt avec toi je ferais n’importe quoi

M’asseoir sur un banc cinq minutes avec toi

Ce n’est rien tu le sais bien

Sur un malentendu ça peut marcher

.

On s’est connu on s’est reconnu

Non je ne regrette rien

Je cherche un peu de chaleur

Remplis ma tête d’autres horizons, d’autres mots

Love me please love me

.

Ce que j’ai ce que j’ai je le donne

La vie reste fragile tout de même

Ça m’rend fou, dis-moi où je vais avec toi

Si l’on peut s’aimer d’égal à égal

.

J’dors plus la nuit j’fais des voyages

 Dans un rêve je t’aime dans l’air je t’aime

Ti amo ti amo

.

©Annick 071122

Ce poème est un centon: texte réunissant des fragments de différents auteurs. Ici extraits de chansons ou de films.

Créa perso

©️ Une plume… ma plume…


croqueurs

Pour ce défi 270 du jeudi 271022 chez les Crôqueurs de Môts, Anne nous demande d’écrire un poème ou une courte nouvelle évoquant un moment de vie influencé par un objet.

Pour moi ce sera la plume…qui a influencé non pas un mais bien des moments de ma vie et m’a si souvent aidée!

.

Une plume… ma plume…

.

Ma plume trempée dans l’encrier

S’en va glissant sur le papier

A faire des pleins et des déliés

Tout doucement sans s’affoler

.

Sentir l’odeur de l’encrier

Et du buvard un peu tâché

Senteur enfouie là remontée

Du bout des lignes d’un vieux cahier

.

Entre les lignes juste poser

Ces quelques mots venus du coeur

Du fond de soi s’sont échappés

Venus des jours malheur bonheur

.

Des maux du corps des jours soucis

Des maux de l’âme des jours d’ennui

Des mots douceur des mots bonheur

Des jours d’envie des jours de vie

.

Ecrire chanson pour jour joli

Poser poème qui chante vie

Ecrire deux mots juste « je t’aime »

Et les offrir à ceux qu’on aime

.

Brosser portrait d’ami(e) chéri(e)

Qui de chaque jour est l’embellie

Ou raconter belle sortie

Emplie de doux moments d’folie

.

Entre les lignes dire de soi

Pour t’nir debout ou partager

Entre les lignes juste être soi

Pour dire amour ou amitié

.

Ma plume trempée dans l’encrier

S’en va glissant sur le papier

A faire des pleins et des déliés

Tout doucement sans s’affoler

.

©Annick 271022

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est plume.jpg

©️ D’hier à aujourd’hui…


croqueurs

Pour ce défi 270 du lundi 241022 chez les Crôqueurs de Môts, Anne nous demande de faire parler un objet qui raconte sa propre histoire pendant un moment déterminé ou bien son quotidien

 .

D’hier à aujourd’hui…

.

Et non bien sûr tu ne rêves pas!

Sommes tes chaussures, c’est sûr ma foi!

On savait qu’un jour on t’parl’rait,

Ce jour est là, on en rêvait!

.

Souliers vernis… souliers de fête…

T’en as vendu pour faire recettes!

Chaussures de sport ou de bébé,

Pour tes clients, t’en as ach’tés!

.

Mais aujourd’hui, t’es en retraite.

Finis achats! finies recettes!

Sommes les seules que tu connais,

Les seules avec ou sans lacets.

.

Plus de vitrines! plus de clients!

Maint’nant t’es libre de ton temps!

Plus de compta! plus de soucis!

Pour toi chaqu’ jour belle la vie!

.

Chaussure bateau, je me réjouis,

Tu me fais vivre jolie vie.

Rivière ou mer, je me balade,

Avec toi que de belles promenades!

.

Chaussure de sport, c’est marche à pied

Ou sur vélo pour pédaler.

Chemin de halage, p’tit sentier,  

Juste le bonheur de flâner!

.

Mule confort, je suis douillette,

Tu m’apprécies, pas b’soin d’chauff’rette!

Tu passes soirée bien au chaud,

Je suis pour toi un doux cadeau.

.

Tu nous chouchoutes, oui ça c’est sûr,

Mais on fatigue, s’en vient l’usure.

Lors, pour moi… pour nous… quel futur?

Sera-ce vraiment déconfiture ?

.

On finira aux oubliettes

Comme, chacun sait, toutes les chaussettes,

Avec au cœur, plein d’ doux moments

Qu’avec toi, on vécut tout c’temps!

.

©Annick 241022

Petit clin d’oeil à mon cher et tendre 😉 

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est chaussures-2-020421.png.jpg

©️ Du passé au présent…


croqueurs

Pour ce défi 270 du jeudi 201022 chez les Crôqueurs de Môts, Anne nous demande de décrire un objet qui a beaucoup compté pour nous

 

Du passé au présent…

.

Quand vient le soir la nuit tombée

Dans mon grenier j’aime monter

Doucement la porte pousser

Pour d’antan douce odeur humer

.

Mon âme d’enfant réveillée

Plonge dans ces souvenirs passés

Témoins de ma vie d’écolier

Dans un cartable bien rangé

.

Dans des cahiers calligraphiés

En belles lettres pleins et déliés

Leçons de morale appliquées

À chaqu’ jour du calendrier

.

Jouets objets jadis aimés

Dans ce cartable empoussiéré

Me font souv’nir d’temps oubliés

De jours d’une enfance passée

.

De courses folles dans les allées

De marelles au sol dessinées

D’parties de ballons enragées

Ou de divers jeux d’société

.

Vagues de tendresse viennent taquiner

Mon p’tit coeur et le submerger

Lors dans ma tête danse le passé

En redescendant l’escalier

.

©Annick 201022

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est cartable.jpg

© Ballet océanique…


Atelier d’écriture chez Maridan « Les mots de Montpellier »

#Atelier 17 2022 – sujet 4 – Racontez ce que vous inspire cette image, photo de Mathieu Rivrin « Le chant doré de l’océan »

Son site: https://www.facebook.com/Mathieu.Rivrin.photographies

.

Ballet océanique...

.

Ciel est tout noir

C’est temps d’orage

Ciel va pleuvoir

Mer est en rage

.

Vagues roulant

Et vent soufflant

C’est l’océan

Dev’nu méchant

.

Sur les rochers

Viennent se jeter

Et bien rythmées

Vont s’échouer

.

Vagues ronflant

 Et vent violent

C’est l’océan

Dev’nu méchant

.

Sur la jetée

Vont s’enrouler

La submerger

Et s’éloigner

.

Vagues blanchissant

Vent s’renforçant

C’est l’océan

Dev’nu méchant

.

Rai de soleil

Vient transperser

Vagues merveilles

Chantant doré

.

Vagues dansant

Lames chantant

C’est l’océan

Ballet vivant

.

Ciel est tout noir

C’est temps d’orage

Ciel va pleuvoir

Mer est en rage

.

©Annick 191022

© Petits plaisirs d’automne…


croqueurs

Pour ce défi 268 du jeudi 220922 chez les Crôqueurs de MôtsJill Bill dit « thème libre »

.

Petits plaisirs d’automne…

.

Un pull tout doux

Et près de nous

Un bon feu d’bois

Chauffant les doigts

.

Un thé fumant

Un bon roman

Des gouttes de pluie

Leur clapotis

.

Feuilles mortes au vent

Lentement volant

Automne est là

C’est sûr ma foi

.

© Annick 290922

automne

© Attendre…Espoir…


#Atelier 192 du 100722: Ecrire un texte avec pour thème « Attendre/Espoir »

.

Attendre…

.

Toujours du temps

Toujours attendre

Toujours devant

Toujours prétendre

.

Que tout va bien

Que tout est bien

Qu’on est au bout

Et oui pour tout

.

Bien dans sa peau

Bien dans sa vie

Bien dans la vie

Bien au repos

.

Attendre…

.

Oui mais voilà

Ça ne va pas

Oui mais voilà

On n’est pas là

.

La tête ailleurs

C’est pas facile

Et dire bonheur

C’est difficile

.

La vie c’est dur

Oui chaque jour

La vie c’est dur

On rêv’ toujours

.

D’un beau matin

Où tout est bien

D’un beau matin

Au ciel serein

.

D’un jour joyeux

Où tout est chouette

D’un jour joyeux

Pour vivre ! Chouette !

.

Ce jour c’est sûr

Est là tout près

Ça j’en suis sûre

C’est mon projet !

.

© Annick

Texte écrit en 2002 pendant une période particulièrement difficile, revu et corrigé 180722

© D’hier à aujourd’hui..


.

Atelier d’écriture Les Plumes chez Emilie (clic sur l’image)

.

Récolte 13 06: émotion, partager, festif, réjouissance, rendez-vous, impatience, se souvenir, joie, verre, pétiller – épicurien, éternel, éphémère – In illo tempore

.

D’hier à aujourd’hui…

.

In illo tempore* c’était grande impatience*

De tous nous retrouver pour de belles réjouissances*

Nous faire nous souvenir* de moments éternels*

De plaisirs partagés* d’une amitié si belle

.

In illo tempore* la vie était festive*

Les verres* s’entrechoquaient et la vie pétillait*

À chaque rendez-vous* l’émotion* nous gagnait

Mais la joie* était là l’amitié explosive

.

In isto tempore toujours nous retrouvons

Certains manquent à l’appel mais toujours nous aimons

L’amitié éphémère* point nous ne connaissons

Epicuriens* nous sommes en ces temps le restons

.

In isto tempore la vie reste festive*

Sommes un peu moins nombreux mais joie* est explosive

Toujours plein d’émotion* lors de nos retrouvailles

Et partageons encore souvenirs et ripailles

.

©Annick 150622