© Un perroquet tout bleu …


Défi 222 – Jeudi en poésie 13 juin chez

  petit-vieiux-petite-vieille_cs9q9dlrndehr1ntv9vpewty4ha300x251

Nommée à la barre cette quinzaine par les soins de Dômi, Asfree nous demande d’écrire un poème à la manière de Robert Desnos « La fourmi ».

« Une fourmi de dix-huit mètres
Avec un chapeau sur la tête
Ça n’existe pas, ça n’existe pas

Une fourmi traînant un char
Plein de pingouins et de canards
Ça n’existe pas, ça n’existe pas

Une fourmi parlant français
Parlant latin et javanais
Ça n’existe pas, ça n’existe pas
Et pourquoi… pourquoi pas »

Voilà pour moi:

Un perroquet tout bleu
Naviguant comme il peut
Ça n’existe pas
Ça n’existe pas
.
Une mouette volant
Au perroquet parlant
Ça n’existe pas
Ça n’existe pas
.
Un perroquet volant
Une mouette parlant
Ça n’existe pas ça n’existe pas
Et pourquoi… pourquoi pas

©️ Annick

130619

Photo Perso + Kit « Sea side » by MLDesign

Publicités

©️ Présence…


Atelier d’écriture chez Ghislaine

#Atelier 98 du 10 06 19
Mots imposés:
esprit – liberté – amour – être – attendre – valeur – juste – donner
Ou thème « pays – ville – village… »

Présence…

.
Donner juste présence
Être là en silence
Attraper une main
Sans attendre demain
.
Offrir un ptit sourire
Pour adoucir le pire
Une douce caresse
Pour calmer la détresse
.
Des valeurs partager
Respecter liberté
Ne voir que l’essentiel
Lui donner goût de miel
.
Donner petits bonheurs
Parler de coeur à coeur
Laisser couler l’amour
Qui fait la vie velours
.
Profiter du moment
Et vivre chaque instant
L’esprit en harmonie
Pour beau moment de vie

© Annick

110619

©️ Bouteille à la mer …


Atelier d’écriture chez Maridan « Les mots de Montpellier »

ICI

#Atelier 14 – 2019 – 2e sujet 
Maridan nous demande d’écrire une histoire avec les mots: perles – soupir – bouteille – table – savoir – devenir – avancer – courir – destinée – avenue

Bouteille à la mer… 

.
Sur son bureau restent posés
Quelques devoirs à corriger
Dans le dernier elle vient d’trouver
Jolies perles à éliminer
.
Elle jette chacune sur un papier
Qu’elle va soigneusement plier
Et, dans un soupir, enfermer
Dans une bouteille en verre fumé
.
Déjà trois sont bien alignées
Sur la table juste à côté
Perles d’un savoir illusoire
Pour un dev’nir aléatoire
.
Elle continue son avancée
Sans courir, vers sa destinée
Son métier est une vraie passion
Et de vivre sa vraie raison
.
L’amour des enfants et des mots
L’envie d’partager ses savoirs
De les offrir comme un cadeau
À tous ces jeunes, d’elle miroir
.
Sur l’avenue qui s’ouvre à eux
Ces perles ne sont que ptits cailloux
Qu’elle jette en mer c’est délicieux
Pour les protéger just’ au mieux

.
© Annick

100619

©️ SymphEAUnie marine …


Atelier d’écriture chez Maridan « Les mots de Montpellier »

ICI

#Atelier 14 – 2019 – 3e sujet 
Maridan nous demande d’écrire une histoire à partir d’une photo.

Ici: Photo montage de Maïlo 

SymphEAUnie marine…

.

Sur les touches de mon clavier
Quelques notes j’ai déposé
Des notes claires comme les koshi
Qui viennent enchanter douce nuit
.
Des notes fortes hautes en couleur
Qui d’l’océan offrent senteurs
Des notes fraîches toute fleuries
Qui fleurent bon moments de vie
.
Des notes gaies qui font chanter
Sourires et rires à partager
Des notes claires et parfumées
Câlines et tendres comme un baiser
.
Des notes douces qui vous caressent
Et vous font fondre de tendresse
Des notes douces comme du velours
Qui vous enveloppent d’amourSur
.
De ces notes en ai fait grand-voile
Pour accrocher aux yeux étoiles
Pour naviguer just’ simplement
Qu’on soit petit ou qu’on soit grand
.
Faire valser jours sur l’océan
Pour conjurer les incidents
Et godiller musique rythmant
En harmonie sur chaque instant
.
SymphEAUnie qui par tous les temps
S’en va zigzague monte et descend
Suit la marée même jours de pluie
Et fait si beau chemin de vie

© Annick

090619
CopyrightDepôt 00045136

©️ « Et tu trouveras le trésor qui est en toi » …


Atelier d’écriture chez Maridan « Les mots de Montpellier »

ICI

#Atelier 14 – 2019 – 4e sujet
Maridan nous demande d’écrire une histoire avec 21 titres de livres proposés par les membres (en bleu)

Auxquels  j’ai ajouté  2 titres perso:

Une évidence (Agnès Martin-Lugand)

Comme disait ma grand-mère (Sylvie Brunet)

Et tu trouveras le trésor qui est en toi…

.

William le cœur sur la main
N’veut pas d’collier d’larmes pour Adeline
Elle attend un heureux évènement
Alors il est grand temps de rallumer les étoiles

.

De fuir sa vie-voyage en enfer
Invitée, partir un été à Pont Aven
Ou sur la route de Madison
Là où les oiseaux se cachent pour mourir

.

Elle avait lu les mémoires d’Hadrien,
Germinal, au bonheur des dames.
Dans les vestiges du jour elle hésitait
C’était une évidence

.

Et prise d’un désir trop infâme
Elle préféra fuir vers la cité des anges
Vêtue de ses multiples splendeurs
Comme disait ma grand-mère

.

Insoutenable légèreté de l’être
Le cœur est un chasseur solitaire
La fille en papier s’en fut
Autant en emporte le vent

© Annick

080619
CopyrightDepôt 00045136

© Belle Lettre…oui… mais laquelle? …


Défi 222 – Jeudi en poésie 6 juin chez

  petit-vieiux-petite-vieille_cs9q9dlrndehr1ntv9vpewty4ha300x251

Nommée à la barre cette quinzaine par les soins de Dômi, Asfree nous dit que nous pouvons mettre à l’honneur la lettre que nous voulons pour le premier jeudi en poésie, ou reprendre le poème qu’elle a publié ici avec la lettre de notre choix.

Une lettre… oui… mais laquelle? … 


S’en vient le A pour Avancer
Ou bien le B qui dit Bye-bye
À certain C qui D Devance.
E n’est pas loin, sans barre fait F.
Le G douc’ment se fait Gourmand
Et quand H passe… Humilité…
I l’était une fois oui mais voilà
J n’est pas loin mais n’fait que Jouer
Un K sans L jamais ne s’M
Alors N met un p’tit peu d’O
PQR… seuls… S bien normal ?
T là, le U? V s’enfuit Vite
Et WXYZou !

Y’a les consonnes et les voyelles
Y’a les muettes qui s’donnent des ailes
Y’a celles qui sont accentuées
Ou qui s’retrouvent apostrophées

Ah! les Lettres…

On les assemble on les mélange
Les enjolive les « majuscule »
Sur jolie feuille on les arrange
Sans que jamais ne se bousculent

On fait chanson on fait poème
Ou simplement une belle histoire
Jouer des lettres c’est ce qu’on aime
Les partager jubilatoire

À un amour à un(e) ami(e)
En doux cadeau on les envoie
Pour faire d’un jour moment joli
Quand dans la vie ça va d’guingois

Au bout d’une plume sur un clavier
Qu’il fasse beau qu’il fasse gris
C’est sûr chaque jour à nos côtés
Mettez du sel dans notre vie

©️ Annick

060619

©️ Je dois sans cesse m’laver les mains…


Atelier d’écriture chez Ghislaine

#Atelier 97 du 30 05 19
Mots imposés:
plaire – aise – place – salle – nette – produit – travers – droit
Ou thème « manie ou toc etc… »

Je dois sans cesse m’laver les mains

 .

Je dois sans cesse m’laver les mains.
Même à mon aise en ce matin,
La salle est nette, rien n’fait chagrin,
C’est le produit d’un esprit sain.
.
Mais y’a ce toc qui me contraint:
Je dois sans cesse m’laver les mains,
Qu’je sois sur place ou au jardin.
C’est un rituel qui vient de loin.
.
Consulter psy… docteur malin…
J’y ai droit mais ça n’sert à rien,
Je dois sans cesse m’laver les mains.
Que c’est usant! ça m’fait chagrin!
.
Comment alors plaire à quelqu’un?
Comment chasser c’travers malsain?
Faut faire avec, ça c’est certain,
Je dois sans cesse m’laver les mains.

© Annick
010619

De la fiction pure, rassurez-vous! 

Ceci est « un maillet »

→ La poème commence et finit par le même vers.

Merci à Edgard de m’avoir fait connaître cette forme de poésie.

©️ Recette abracadabrantesque …


Atelier d’écriture chez Maridan « Les mots de Montpellier »

ICI

#Atelier 13 – 2019 – 1er sujet
Ronde des mots: compulser – épouvantable –fréquenter – intrigue – ornière – postérieur – poussière – recevoir – récipient – tohu bohu 

Recette abracadabrantesque…
.
Pour faire épouvantable histoire,
D’abord compulser vieux grimoire.
De son tohu bohu de mots
Viendra l’intrigue comme un cadeau.
.
D’abord recette il faut chercher
Qui servira à composer
Potion magique pour endormir
Douce princesse pour l’avenir.
.
Du fin fond d’une simple ornière,
En remuant toute la poussière,
Ramasser quelques araignées
Et moustaches de chat bien frisées.
.
Chercher postérieur d’rat musqué,
De hibou jadis fréquenté,
Un bout de chapeau de sorcière
Et de son soulier le derrière.
.
Dans récipient, les déposer.
Avec balai, les mélanger.
Prononcer quelques mots magiques
Et voilà belle potion magique.
.
Pour recevoir cette recette,
Avec explications complètes,
Suffit d’retrouver ce grimoire
Bien caché au fond d’un tiroir
.
D’un vieux château qu’on dit hanté,
Au fond d’une forêt oubliée
De ce pays imaginaire
Dont nous parlaient nos chers grands pères.

.

© Annick

310519
CopyrightDepôt 00045136

©️ Histoire fantastilique …


Atelier d’écriture chez Maridan « Les mots de Montpellier »

ICI

#Atelier 11 – 2019 – 4e sujet
Maridan nous demande d’écrire une histoire sur cette photo:

Histoire fantastilique*

.
Une tortue loin d’être bête
Portant sur son dos un château…
L’début d’une histoire amusette
Pour des enfants comme cadeau.
.
Elle se promène, le soir venu,
Près de moutons petits menus.
Elle est très fière de se montrer
Sur son dos château allumé.
.
Que se passe-t-il entre ses murs ?
Chacun y va de ses murmures :
Y a-t-il roi ? prince ou princesse ?
Est-ce vie morne ou vie de liesse ?
.
Un actafène*  bataradeur* ,
Un itinétique*  dindompteur* ,
Se jouent du temps et  fêtaradent* .
Les quendirages*  pour eux… bravade !
.
Une elphélidès*  musicienne
Charme carabinasse*  sienne.
Un korritrol *  varidulant*
S’la joue fûté en valgotant* .
.
Dans ce pays imaginaire,
Fait bon rêver, bagnaudasser*.
La vie parfois si difficile
A besoin d’moments  foliphiles*.
.
Lors qu’  il est doux d’conter histoires
D’ carabinasse  ou  bluffatoires*.
Un brin de folie ne nuit pas
Mais fait du bien tel  marouça*.
.

© Annick

280519
CopyrightDepôt 00045136

Mots d’un dictionnaire imaginaire: 

actafène: roux à reflets irisés

batardeur: personne qui parle pour ne rien dire

itinétique: expert en son domaine

dindompteur: dompteur de dindons sauvages

elphélidès: fée de 5 cm lumineuse la nuit

carabinasse: sorcière

varidulant: murmurer de douces mélodies à l’être aimé

bluffatoires: extraordinaires

marouça: plante fruitière donnant des fruits proches de la figue

Mots perso pour le dictionnaire imaginaire:

Fantastilique : de douce folie fantastique
Fêtarader… faire la fête en paradant
Quendirages : commérages, qu’en dira-t-on
Korritrol : mi-korrigan, mi troll
Valgotant : danse mi-valse mi-tango
Bagnaudasser : flâner
Foliphile : plein de folie

En vert: Phrases imposées

©️ Passé présent…


Atelier d’écriture chez « Treize à la douzaine »

ICI

#Liste 16 du 130519

Mots imposés: écheveaux – circonflexe – vésanie – antenne – poignées – vitre – pourquoi – barre – mousse – graine – talent – fontaine
et le 13ème pour le thème : « noces »

Passé présent…
.
Derrière la vitre elle est scotchée
Où la maladie l’a bloquée.
L’antenne du présent s’est figée, 
Elle navigue au creux du passé.
.
De l’écheveau des souvenirs
Elle soutire plein de petites graines,
Un’ poignée de moments sourire
Qui de douceur feront fontaine.
.
Plus de pourquoi, plus de comment.
Elle ressasse les moments d’antan.
De ses noces, quelques souvenirs
Refont surface dans un soupir.
.
Tout se confond, tout se mélange.
Ça vient du fond, que c’est étrange!
Mettant un accent circonflexe
Sur une tête dev’nue complexe.
.
Dans son voyage, au loin là-bas,
Pas d’vésanie, pas de blabla!
Tel un mousse à la barre du temps,
Aloïs* a tous les talents.
 © Annick

240519

Douces pensées du cœur pour toi ❤ 

* Aloïs: Aloïs Alzheimer, connu pour avoir décrit en 1906 la maladie qui porte son nom

Kit « Today Tomorrow Always » by DawnInskip & G&T Designs