Archives de Catégorie: Photos

© Déambulation..


.

Atelier d’écriture Chez Ghislaine (clic sur l’image)

#Atelier159 du 200721:

Mots imposés: silence, ruban, chemisier, gamine, jouer, savoir, pouvoir, mener et/ou Thème « à votre choix » mais avec « Tu sais ce que… »

.

Déambulation..

.

Sur le chemin tu déambules

Petite gamine dans ta bulle

Vêtue d’un chemisier fleuri

Garni de rubans assortis

.

Mais sais-tu où va te mener

Ce chemin au pouvoir magique

Vers l’inconnu…la nouveauté…

Ou dans un monde féérique

.

Dans le silence environnant

Tout est possible tu peux rêver

À ton futur Prince Charmant

Qui un jour viendra t’enlever

.

Gamine tu sais ce que j’en pense

La vie n’est pas toujours romance

Parfois il vaut bien mieux jouer

Que laisser rêve te miner

.

© Annick 260721

© Chemin de vie..


.

Atelier d’écriture Chez Ghislaine (clic sur l’image)

#Atelier159 du 200721:

Ressenti sur cette image:

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est en-chemin.jpg

Chemin de vie…

.

Entre les arbres il se faufile

Vers où vers quoi entraîne-t-il

Il se tortille s’en va tout droit

Et nous emmène au loin là-bas

.

Vers l’inconnu… la nouveauté…

Au fond de nous… jardin secret…

Accompagné… en solitaire…

Pour démarrer une nouvelle ère

.

Chemin privé ou de traverse

Chemin de vie où qu’il progresse

A nous de suivre et d’avancer

Et dans la vie s’améliorer

.

© Annick 260721

© Lettres de vipère..


.

Atelier d’écriture Chez Ghislaine (clic sur l’image)

#Atelier158 du 100721:

Mots imposés nuit, verdure, langue, colère, contempler, couper, sourire, monter et/ou Thème « Crise »

.

Lettres de vipère…

.

Freluquet n’a plus le sourire

Et encore moins l’envie de rire

N’veut pas monter sur ses grands ch’vaux

Ronge son frein mais d’vient marteau

.

Voilà deux nuits qu’il ne dort plus

Qu’il ressasse les écrits pondus

Par une horrible langue de vipère

Qui en lui fait monter colère

.

Mais quelle idée a-t-elle donc eue

De l’avoir traiter de malotru

Juste parc’ qu’il a porté plainte

Pour ses allers retours sans crainte

.

Dans la verdure allées et v’nues

Sans se cacher la nuit venue

Elle ne cesse de contempler

Leurs doux moments d’intimité

.

Il l’a accusée d’ voyeurisme

Elle l’a mal pris dit despotisme

Et depuis lui fait mots vilains

Le traitant de vilain gredin

.

Freluquet n’a qu’une envie fixe

Eviter toute sorte de rixe

Va lui couper l’herbe sous le pied

Et ses écrits lui renvoyer

.

Destinataire expéditeur

Retour à l’envoyeur voyeur

Pour retrouver tranquillité

Avec Henriette félicité

.

© Annick 180721

Image du net

© Miroir mon beau miroir..


.

Atelier d’écriture Chez Ghislaine (clic sur l’image)

#Atelier157 du 300621:

Mots imposés miroir, extrême, destinée, fait, compromettre, se lamenter, réfléchir, serrer et/ou 5 mots commençant par P ou Thème « Dire, avouer, confier »

.

Miroir mon beau miroir…

.

Miroir mon beau miroir

N’en as-tu Pas assez

D’abuser d’ton Pouvoir

D’réfléchir sans Penser

.

Tu compromets nos destinées

Nous fait Parfois nous lamenter

D’un extrême à l’autre Passer

Et d’la vie Passer à côté

.

Miroir mon beau miroir

Alors je vais t’l’avouer

Vais t’casser te briser

Et loin d’moi t’enserrer

.

Un ptit morceau je vais garder

Et à un coffre le confier

Pour ne plus jamais oublier

Combien toi tu nous a trompés

.

Miroir mon beau miroir

À toi Plus de Pouvoir

Vive la liberté

Et belle vie rêvée

.

© Annick 090721

Image du net

© Saisir l’instant..


.

Atelier d’écriture Chez Ghislaine (clic sur l’image)

#Atelier156 du 200621:

Mots imposés souvent, pourtant, savant, urgent, songer, égarer, suivre, prendre et/ou Phrase : « Parfois il faut… »

.

Saisir l’instant…

.

Parfois il faut… juste s’égarer

Au bord de l’eau sur un sentier

Pour voir la vie du bon côté

Pour se r’trouver se ressourcer

.

Pour n’plus penser à tous ses maux

Parfois il faut…comme un cadeau

Suivre son cœur il est savant

Pour nous mener tout droit devant

.

Souvent on songe à c’qu’est urgent

On ne sait pas prendre le temps

Parfois il faut… se bousculer

Et de s’tracasser s’arrêter

.

Pourtant on a tout ce qu’il faut

Là sous la main et bien au chaud

Carpe diem c’est important

Parfois il faut… saisir l’instant

.

© Annick 270621

© Avez-vous vu sa photo?…


L’atelier en question(s):

Nouvel atelier d’écriture proposé par Annick SB ICI

Tous les huit jours, une question est posée ; vous y répondez en écrivant une histoire !

Vous prenez votre temps pour y répondre…

.

#Question 16: Avez-vous vu sa photo?

.

L’auriez r’connu c’t’hurluberlu

Loin d’m’as-tu vu

Traînant les rues errant sans but

En homme déchu ?

.

Maître assidu l’était connu

À l’institut

Et reconnu de science féru

Et à l’affût

.

Quand l’avais vu au coin d’la rue

L’air tout perdu

Tout abattu m’avait émue

Cet inconnu

.

L’était bossu et tout crépu

Un rien  barbu

Bien mal vêtu pas détendu

Et l’air perdu

.

L’air chien battu qu’a survécu

À garde à vue ?

Ou bien exclu d’une grand-rue ?

Vie dissolue ?

.

Avais tendu main bienvenue

Tout confondu

Cette main tendue l’avait ému

Et détendu

.

S’sentant exclu s’était perdu

En mots confus

L’avait ret’nue petite issue

Pour vie perdue

.

Matin venu a disparu

Stricto sensu

Au coin d’une rue dans la cohue

Fuyant sans but

.

©Annick 230521

© Zeste de pluie…


Zeste de pluie…

.

Une petite goutte d’eau

Juste un zeste de pluie

Tout le long du carreau

Se fait larme de vie

.

Doucement elle descend

Attirée vers le bas

Pour finir gentiment

Sur le sol juste là

.

Une deuxième goutte d’eau

Petit zeste de pluie

La rattrape aussitôt

Faisant flaque de vie

.

Tombée sur la feuillée

Petite perle de pluie

Glisse sans déraper

Une promesse de vie

.

Goutte perle posée

Petite larme de pluie

Tombe glisse léger

De beaux signes de Vie

.

© Annick 11052121

Texte écrit en 2012 un jour bien gris…tout à fait d’actualité aujourd’hui

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est 12102304254812066110469327.jpg

©️ Matin féérique…


croqueurs

Pour ce défi 244 chez les Crôqueurs de Môts  c’est Josette qui prend la barre pour ce jeudi poésie 280121: elle propose une poésie en rapport avec la campagne 

.

Matin féérique…

.

Miss M s’promène, un beau matin,

S’laisse emportée loin du mondain

Sur le sentier des korrigans

Baigné par le soleil levant.

.

Dans les ajoncs et les bruyères,

De petites fées glissent en cachette.

Elles ont toutes l’art et la manière

De prendre poudre d’escampette.

.

Entre fleurs sauvages elles s’enfuient,

Dans les recoins, douc’ment, sans bruit !

Elles chantent et dansent, solidaires,

Dans les rayons d’un soleil fier.

.

Au creux des ajoncs, quelques fées

Attirent son regard embrumé.

Sans flétrissure, jeunes beautés,

Elles se prélassent, décontractées.

.

Miss M, ainsi bien ressourcée,

Pourra aux enfants raconter,

Vision astrale, histoire de fées,

Dans sa Bretagne rencontrées.

.

© Annick 

Photo créa perso

copyright

©️ Le dernier métro…


croqueurs

Pour ce défi 244 chez les Crôqueurs de Môts  c’est Josette qui prend la barre pour ce jeudi poésie 210121: elle propose une poésie en rapport avec la ville 

.

Il y a quelques années pendant toute une nuit, j’ai pu visiter Paris de long en large dans une ancienne rame de métro. Ah! ce métro de mes jeunes années! Alors une petite promenade avec moi dans cet ancien métro parisien, ça vous dit?

Le dernier métro…

.

De la Villette à Italie

De Corvisart à Molitor

Ce fut voyage en une nuit

Dans le métro et son décor

.

Et puis d’Auteuil à Saint Martin

De Saint Denis à la Villette

Après champagne, au p’tit matin

C’est croissants chauds et p’tite cafèt’

.

Banquettes en bois… émail verni…

Portes qui claquent aux fermetures…

Et nous voilà tous repartis

Dans le passé… quelle aventure !

.

Stations anciennes… jolies réclames…

Tunnels tout vieux… grands escaliers…

Des ateliers pour toutes les rames…

C’est ça la vie dessous nos pieds !

.

Dans le métro de nos mémoires

Wagons verts… rouge…aviez une âme…

Des voyageurs qui rament… qui rament…

Une longue nuit…quelle folle histoire !

.

© Annick Texte écrit en 2008

Photos perso

Wagons verts: 2e classe – Wagon rouge: 1e classe

copyright

©️ Que d’ennuis…


croqueurs

Pour ce défi 243 chez les Crôqueurs de Môts  c’est Colette qui prend la barre pour ce jeudi poésie 141121: elle propose le thème « Ennui » 

Que d’ennuis…

.

Dame Poly

T‘es pas jolie

.

Des temps d’chaleur

Tu fais ton beurre

Dans tous mes doigts

Oui tu t’y crois

Dans mes chevilles

Tu touches ta bille

Là sur ma hanche

Tu te déhanches

Et mes poignets

Te sont beaux mets

 .

Dame Poly

Tu m’fais qu’soucis

.

J’ai les pieds

Tout gonflés

J’ai la hanche

Qui s’démanche

Et mes doigts

Sont d’guingois

Mes poignets

N’sont pas gais

Et mes mains

Sont chagrin

Dame Poly

Tu m’fais qu’ennuis

Dame Poly

Pas mon amie!

.

© Annick 140121

Dame Poly: Polyarthrite rhumatoïde dont je souffre depuis de longues années.

copyright