Archives de Catégorie: Nature

©️ Sur le zinc…


croqueurs

Pour ce défi 253 chez les Crôqueurs de Môts, Jill bill propose, pour ce lundi 200921,

de refaire le monde sur le zinc  à l’aide de ces 15 expressions en verlan,  qu’importe l’ordre ! Texte en français bien sûr, incluant ces 15 expressions!!!

Auch = chaud

Beubard = barbe

 Cheum = moche

 Gueudin = dingue

 Joibour = bourgeois

 Keum = mec

 Laisse béton = laisse tomber

 Meuf = femme

 Nawak = n’importe quoi

 Péta = taper

 Résoi = soirée

 Teillebout = bouteille

 Veugra = grave

 Yeuve = vieux

 Zeyo = oseille

.

Sur le zinc

.

C’était en juillet faisait auch

Aux champs on commençait la fauche

Sa teillebout vide un keum beubard

S’croyant malin vise un ptit bar

.

Là sur le zinc une meuf joibour

R’faisait le monde contait résoi

À grands renforts de calembours

C’était gueudin c’était grivois

.

Voulait se la péta greuva

Lors elle faisait juste nawak

Notre yeuve keum d’elle s’approcha

Disant laisse béton t’es en vrac

.

De sa poche il sortit zeyo

Et commanda une teillebout d’eau

Prit par la main la meuf cheum

La sortit d’ce capharnaüm

.

Une meuf un keum un peu chelou

Sur le chemin s’en furent comass

À iep dans leur monde un peu fou

Vivre aventures zarbi cocasses

.

© Annick 200921

.

chelou = louche

comass = comme ça

à iep = à pied

zarbibizarre

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est e4545a408af532cfa4c82da5f74581e3.jpg

copyright

©️ Ar Mor… La Mer…


croqueurs

Pour ce défi 253 chez les Crôqueurs de Môts, Jill bill propose, pour ce jeudi poésie 160921,

de mettre un poème en patois de notre choix

.

AR MOR
(Kan eun emzivad)

(Yes Kerne*).

Me da gar, o môr don,
A iud evel eul lon
Pa c’houez ar gorventen !
Pa welan da c’hoummou
0 tired a dammou
Warzu d’am énézen !

Me gar da c’huannaden
0 tont war an aezen
Beteg va wele-kloz,
Hag ar soniou seder
A gannez er pellder,
En sioulder kun an noz.

Hag ivez, d’ar c’hreiste,
Me wel gant karanté
An heol sklerijennus,
Euz an oabren ledan,
0 tol e sklerder-tan
War da zour didrouzus.

Me da gar, o môr glas !…
Koulskoude, anken bras
Teuz lakeet em c’halon :
Meur a va zud karet
Ganiz zo bet skrapet
Hag a hun ‘na zour don.

Pe leac’h maont, holl va zud
Teuz-te lonket heb brud
Gand da veg didrue ?
Siwaz ! Du-ze, er mez,
Baleet heb divez,
Maont é leac’h oar Doue !

Ha me gleffe brema,
Gant va mouez ar c’hrenva
Da viliga bepred !
Hogen n’ellan, da vad,
P’ha welan o lipat
Réier m’énez karet.

Me da gar, me da gar !
Goaz z’é vid ma glac’har,
Ma c’hreiz, tav da c’hirvoud !
D’id ma c’halon, o môr !
Ha, mar kwitan Arvor,
Mervel a rinn heb out !

Yann-Ber Kalloc’h (dit « Bleimor »), in Un barde breton. Jean-Pierre Calloc’h – Bleimor. Sa vie et ses œuvres inédites, 1888-1917, par Paul Palaux ; Libr. Le Goaziou, Quimper, 1926.1903.

* Dialecte de Cornouailles.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est tempete-cote-du-finistere-henri-moret-1898.jpg

Tempête, côte du Finistère – Henri Moret – 1898

LA MER
(Chanson d’orphelin)

Je t’aime, ô mer profonde,
Qui hurles comme une bête,
Quand souffle l’ouragan
Quand je vois tes vagues,
Courir, par tronçons,
Du côté de mon île.

J’aime ta plainte,
Qui vient, sur la brise,
Jusqu’à mon lit-clos ;
Et les joyeuses sônes,
Que tu chantes dans le lointain,
Dans la douce paix de la nuit.

Et aussi, à midi,
Je vois avec amour,
Le soleil étincelant,
Du haut du large firmament,
Verser sa lumière de feu,
Sur ton onde silencieuse.

Je t’aime, ô mer bleue !
Et pourtant dans mon cœur,
Tu mis un grand chagrin :
Beaucoup parmi mes parents chéris,
Ont été emportés par toi,
Et dorment dans tes flots profonds.

Où sont-ils, tous les miens,
Que tu avalas obscurément,
De ta gueule sans pitié ?…
Hélas! Là-bas, au large,
Promenés sans fin par les vagues,
Ils sont Dieu sait où !

Et je devrais, à présent,
En grossissant ma voix,
Te maudire sans cesse,
Mais, tout de bon, je ne puis,
Quand je te vois lécher,
Les rochers de mon île chérie.

Je t’aime, je t’aime !
Tant pis, ma douleur,
J’étoufferai ton gémissement !
A toi mon cœur, ô mer,
Et si je quitte l’Armor,
Je mourrai sans toi !

.

Yann-Ber Kalloc’h (dit « Bleimor »)

.

© Annick 160921

copyright

© Danse passion..


.

Atelier d’écriture Les Plumes chez Emilie (clic sur l’image)

.

Récolte 21 09: regard, délire, passion, danser, samedi, nuit, thermomètre, tousser, ombre, fraîcheur, envoûter, enflammer, éventer

.

Danse passion…

.

Par un sam’di* peu ordinaire

Thermomètre* joue dans les hautes sphères

Elle cherche l’ombre* et la fraîcheur*

Pour envie d’danser* satisfaire

.

Dans son regard* intensité

Par la danse elle est envoûtée*

Une passion* la nuit* le jour

Qui l’enflamme* depuis toujours

.

Un éventail pour s’éventer*

Respirer pour ne pas tousser*

Lors dans un délire* d’arabesques

Offre un spectacle gigantesque

.

La danse vit elle vit sa danse

Elle semble être en état de transe

Un spectacle à couper le souffle

Qui vient nous happer nous essouffle

.

Une soirée extraordinaire

Que chacun vit à sa manière

Un moment fort riche d’émotions

Qui de nos sens prend possession

.

©Annick 180621

© Balade en Breizh..


.

Atelier d’écriture chez Marie-Lise et ses amies

.

Liste proposée par Marie-Lise et ses amies chez An’Maï-Mistic (CLIC sur l’image)
Si vous voulez participer… Vos textes sont à envoyer à cette adresse.
«  marieghis0680@gmail.com » 
Liste 7: miel, manteau, semaine, arabesque, agora, dentelle, affreusement, piment, citrouille, aéronef,

.

Balade en Breizh…

.

La semaine* est finie

C’est repos m’a-t-on dit

Affreus’ment* fatiguée

Veux quand même m’échapper

.

Besoin d’un peu d’piment*

Dans ma vie en c’moment

En astronef* un tour

S’rait bienv’nu du velours

.

Coup d’baguette sur citrouille*

Robe dentelle* jolie bouille

Pas d’manteau* inutile

Temps clément sur presqu’île

.

Juste faire arabesques*

En ces lieux pittoresques

Survoler Pointe du Raz

Et rejoindre l’agora*

.

Balade au goût de miel*

Dans tout le bleu du ciel

Vivre tout en douceur

Ces instants de bonheur

.

©Annick 130621

Pointe du Raz – Baie des Trépassés

© Envie de voyage…


.

Atelier d’écriture chez Marie-Lise et ses amies

.

Liste proposée par Marie-Lise et ses amies chez An’Maï-Mistic (CLIC sur l’image)
Si vous voulez participer… Vos textes sont à envoyer à cette adresse.
«  marieghis0680@gmail.com » 
Liste 6: voyage, éprouvette, combinaison, processus, populaire, admirer, courrier, métamorphose, insinuation, flamme

.

Envie de voyage*…

.

En fouillis dans une éprouvette*

De jolies petites étiquettes

Combinaison* de nos envies

De rêves à vivre à la folie

.

Par un processus* populaire*

Juste un mélange endroit envers

Une métamorphose* s’opère

Toutes les étiquettes sont compères

.

Comme un courrier* insinuation*

Toutes indiquent même destination

Allument en nous flamme* de départ

Reste qu’à suivre sans retard

.

Pour sortir d’vilains engrenages

Et admirer* beaux paysages

Vivre la vie au jour le jour

Carpe Diem bonheur amour

.

©Annick 100621

© À la Saint Médard…


.

C’était il y a…

.

À cette Saint Médard

Mon Dieu qu’il avait plu

Et avoir un riflard

Était sûr bienvenu

.

Lors bravant Barnabé,

Lui avait fait pied d’nez.

Et de quarante journées

La pluie n’avait cessé

.

Mais voilà qu’aujourd’hui…

.

Eh! Tu vois Saint Médard

Cette année pas d’rencard

MonSeigneur BeauSoleil

Ce jour fait des merveilles

.

Dans le ciel fait tout bleu

Ah que c’est bon morbleu

L’Océan est tout calme

Les nageurs mettent palmes

.

Saint Médard est serein

Ça promet du bon grain

Si Médard s’éclaircit

Grenier sera farci

.

Pourvu que Barnabé

Ne lui coupe l’herbe sous l’pied

Et qu’chez nous d’vions rester

Et nos manteaux ranger

.

©Annick 080621

© Zeste de pluie…


Zeste de pluie…

.

Une petite goutte d’eau

Juste un zeste de pluie

Tout le long du carreau

Se fait larme de vie

.

Doucement elle descend

Attirée vers le bas

Pour finir gentiment

Sur le sol juste là

.

Une deuxième goutte d’eau

Petit zeste de pluie

La rattrape aussitôt

Faisant flaque de vie

.

Tombée sur la feuillée

Petite perle de pluie

Glisse sans déraper

Une promesse de vie

.

Goutte perle posée

Petite larme de pluie

Tombe glisse léger

De beaux signes de Vie

.

© Annick 11052121

Texte écrit en 2012 un jour bien gris…tout à fait d’actualité aujourd’hui

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est 12102304254812066110469327.jpg

©️ Devinez…


croqueurs

Pour ce défi 250 chez les Crôqueurs de Môts  c’est Jazzy qui prend la barre pour ce lundi 03052021: elle propose d’écrire un texte autour d’une couleur pour la faire deviner sans jamais la nommer,

.

Devinez…

.

C’est la couleur de l’océan
De jolies petites fleurs des champs
Couleur des yeux de mes enfants
De mes quatre petits enfants

.

C’est la couleur de notre ciel
D’un petit coin de l’arc en ciel
De ces moments au goût de miel
Du O d’Rimbaud belle voyelle

.

C’est la couleur des jours heureux
De l’hortensia si audacieux
Quand papillon s’ouvre peu à peu
Et que la rose vous émeut

.

C’est la couleur sérénité
Des ptits bonheurs à déguster
De la chaleur de l’Amitié
Et de la Vie à partager

.

© Annick 030521

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est enigme-2.jpg

copyright

©️ À tire-d’aile…


croqueurs

Pour ce défi 250 chez les Crôqueurs de Môts  c’est Jazzy qui prend la barre pour ce jeudi poésie 290421: elle propose la couleur blanche

.

À tire-d’aile…

.

Au p’tit matin

Ou en plein jour

Léger malin

Libre toujours

.

Un goéland

Une jolie mouette

Un cormoran

Une avocette

.

En plein essor

Ou au repos

Quel bel accord

De l’air à l’eau

.

Une jolie mouette

Un cormoran

Une belle aigrette

Un goéland

.

© Annick 290421

Photos perso: deux aigrettes, trois goélands, une mouette en Bretagne

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est oiseaux-blancs.jpeg

copyright

©️ Que faire…


croqueurs

Pour ce défi 249 chez les Crôqueurs de Môts  c’est Laura qui prend la barre pour ce lundi 190421: elle veut entendre parler de ce qu’on fait de ces lundis fériés

.

Que faire…

.

 Que ce soit jeudi ou lundi

C’est jour férié que l’on m’a dit

Même si l’travail c’est la santé

Ce jour-là c’est « pas travailler »

.

Alors que faire de ma journée

Quand on n’a pas à travailler ?

Aller piscine ? se balader ?

Faire peinture ou pâtisser ?

.

Cette question n’vais pas m’la poser

Suis en retraite l’avez d’viné

Alors pour moi les jours fériés

Sept jours sur sept c’est toute l’année

.

Vais simplement procrastiner

Sur un banc juste me poser

Pour de l’océan m’imprégner

Et toutes ses odeurs humer

.

Me laisser aller à rêver

Me perdre dans l’immensité

Et simplement me retrouver

Vivre un moment sérénité

.

© Annick 190421

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est banc.jpg

copyright