Archives de Catégorie: Divertissement

© Déambulation..


.

Atelier d’écriture Chez Ghislaine (clic sur l’image)

#Atelier159 du 200721:

Mots imposés: silence, ruban, chemisier, gamine, jouer, savoir, pouvoir, mener et/ou Thème « à votre choix » mais avec « Tu sais ce que… »

.

Déambulation..

.

Sur le chemin tu déambules

Petite gamine dans ta bulle

Vêtue d’un chemisier fleuri

Garni de rubans assortis

.

Mais sais-tu où va te mener

Ce chemin au pouvoir magique

Vers l’inconnu…la nouveauté…

Ou dans un monde féérique

.

Dans le silence environnant

Tout est possible tu peux rêver

À ton futur Prince Charmant

Qui un jour viendra t’enlever

.

Gamine tu sais ce que j’en pense

La vie n’est pas toujours romance

Parfois il vaut bien mieux jouer

Que laisser rêve te miner

.

© Annick 260721

© Chemin de vie..


.

Atelier d’écriture Chez Ghislaine (clic sur l’image)

#Atelier159 du 200721:

Ressenti sur cette image:

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est en-chemin.jpg

Chemin de vie…

.

Entre les arbres il se faufile

Vers où vers quoi entraîne-t-il

Il se tortille s’en va tout droit

Et nous emmène au loin là-bas

.

Vers l’inconnu… la nouveauté…

Au fond de nous… jardin secret…

Accompagné… en solitaire…

Pour démarrer une nouvelle ère

.

Chemin privé ou de traverse

Chemin de vie où qu’il progresse

A nous de suivre et d’avancer

Et dans la vie s’améliorer

.

© Annick 260721

© Lettres de vipère..


.

Atelier d’écriture Chez Ghislaine (clic sur l’image)

#Atelier158 du 100721:

Mots imposés nuit, verdure, langue, colère, contempler, couper, sourire, monter et/ou Thème « Crise »

.

Lettres de vipère…

.

Freluquet n’a plus le sourire

Et encore moins l’envie de rire

N’veut pas monter sur ses grands ch’vaux

Ronge son frein mais d’vient marteau

.

Voilà deux nuits qu’il ne dort plus

Qu’il ressasse les écrits pondus

Par une horrible langue de vipère

Qui en lui fait monter colère

.

Mais quelle idée a-t-elle donc eue

De l’avoir traiter de malotru

Juste parc’ qu’il a porté plainte

Pour ses allers retours sans crainte

.

Dans la verdure allées et v’nues

Sans se cacher la nuit venue

Elle ne cesse de contempler

Leurs doux moments d’intimité

.

Il l’a accusée d’ voyeurisme

Elle l’a mal pris dit despotisme

Et depuis lui fait mots vilains

Le traitant de vilain gredin

.

Freluquet n’a qu’une envie fixe

Eviter toute sorte de rixe

Va lui couper l’herbe sous le pied

Et ses écrits lui renvoyer

.

Destinataire expéditeur

Retour à l’envoyeur voyeur

Pour retrouver tranquillité

Avec Henriette félicité

.

© Annick 180721

Image du net

© « Comme disait ma grand-mère… »


« Comme disait ma grand-mère… »

Un livre de Sylvie Brunet (City Editions) à déguster sans modération!
Je l’ai dégusté avec délices et voilà le résultat…

.

J’étais pas à l’article d’la mort

J’allais pas passer l’arme à gauche

Mais j’n’étais pas dans mon assiette

Et pas encore sortie d’l’auberge

.

J’menais pas vie de bâtons d’chaise

CoxArth tirait à boulets rouges

M’mettait des bâtons dans les roues

La bougre s’accrochait à mes basques

.

Pour sûr j’restais comme deux ronds d’flan

Et là dans mon for intérieur

J’en avais ma claque c’est certain

D’être bien le dindon d’la farce

.

Comme j’voulais pas être sous sa coupe

Et pas pleurer comme une Mad’leine

Alors j’ai mis les pieds dans l’plat

Pour faire avancer le schmilblick

.

Elle peut maint’nant s’faire du mouron

Je l’ai roulé dans la farine

Et oui elle s’est pris une veste

Quand Chir l’a passée à tabac

.

Elle est bien tombée dans l’panneau.

Elle fut Gros-Jean comme devant

Moi j’ai décroché la timbale

Tiré mon épingle du jeu

.

Plus question d’se mettre à mes trousses

Je suis devenue sa bête noire

Car moi dans tous les azimuts

J’vis ma Vie à bâtons rompus

.

©Annick 150721

J’avais écrit ce texte au présent en 2010, avant de passer à l’atelier réparations pour avoir une hanche toute neuve.

Je l’ai modifié pour le mettre au goût du jour 😉

© Une parenthèse bienvenue…


Atelier d’écriture chez Marie-Lise et ses amies

.

Liste proposée par Marie-Lise et ses amies chez An’Maï-Mistic (CLIC sur l’image)
Si vous voulez participer… Vos textes sont à envoyer à cette adresse.
«  marieghis0680@gmail.com » 
Liste 8: plume, falaise, ouragan, arrosoir, amphithéâtre, estampe, mug, jaunisse, atmosphère, jalousie

.

Une parenthèse bienvenue…

.

Comme les ouragans balayant la falaise

La jalousie ravage couve en feu sous la braise

L’atmosphère devient lourde les acteurs sont parfaits

Et dans l’amphithéâtre tout l’monde est aux aguets

.

La plume de l’écrivain a fait bien des merveilles

Toutes les scènes s’enchaînent le spectacle émerveille

Telle une estampe peinte par quelques doigts de fée

L’émission a séduit un public passionné

.

L’arrosoir du bonheur répand sérénité

Au loin cette jaunisse et tous ses à-côtés

Un ptit mug et chauffer une boisson qui apaise

Vite au lit et repos c’était belle parenthèse

.

©Annick 13721

Image du net: Amphithéâtre de Vaison la Romaine (Vaucluse) où j’ai assisté il y a des années à la représentation de « Le Chapeau de paille d’Italie » de Eugène Labiche avec Jacques Fabbri

© Jeux de… « vilains »


.

Atelier d’écriture chez Marie-Lise et ses amies

.

Liste proposée par Marie-Lise et ses amies chez An’Maï-Mistic (CLIC sur l’image)
Si vous voulez participer… Vos textes sont à envoyer à cette adresse.
«  marieghis0680@gmail.com » 
Liste 9: travailleur, hétéroclite, magazine, pavillon, interactif, dépoussiérer, partage, cro-magnon, distributeur, chevalier et Thème « Drôle de rencontre »

.

Jeux de… « vilains »

.

Dans un pavillon de banlieue

Vivait chich’ment un homme de peu

En travailleur infatigable

Ses jours étaient non négociables

.

Mais dans magazines émérites

L’avait vu hommes de cro-magnon

Preux chevaliers ou compagnons

Et un tas d’armes hétéroclites

.

Drôles de rencontres me direz-vous

Ça peut vous paraître un peu fou

Mais dans sa tête un objectif

Créer un jeu interactif

.

Dépoussiérer jeux d’société

Et en partage les faire passer

Par distributeurs bien placés

Aux quatre coins de la cité

.

Des jeux qui feraient le bonheur

De ptits et grands quelle que soit l’heure

Les ramenant aux temps lointains

Où leurs ancêtres étaient « vilains »

.

Une idée qui n’le quittait pas

Et qui un jour c’est sûr ma foi

S’réalis’rait l’en était sûr

Ce s’rait sa plus belle aventure

.

©Annick 120721

Image du net

© Miroir mon beau miroir..


.

Atelier d’écriture Chez Ghislaine (clic sur l’image)

#Atelier157 du 300621:

Mots imposés miroir, extrême, destinée, fait, compromettre, se lamenter, réfléchir, serrer et/ou 5 mots commençant par P ou Thème « Dire, avouer, confier »

.

Miroir mon beau miroir…

.

Miroir mon beau miroir

N’en as-tu Pas assez

D’abuser d’ton Pouvoir

D’réfléchir sans Penser

.

Tu compromets nos destinées

Nous fait Parfois nous lamenter

D’un extrême à l’autre Passer

Et d’la vie Passer à côté

.

Miroir mon beau miroir

Alors je vais t’l’avouer

Vais t’casser te briser

Et loin d’moi t’enserrer

.

Un ptit morceau je vais garder

Et à un coffre le confier

Pour ne plus jamais oublier

Combien toi tu nous a trompés

.

Miroir mon beau miroir

À toi Plus de Pouvoir

Vive la liberté

Et belle vie rêvée

.

© Annick 090721

Image du net

©️ Ou comment se prendre un râteau…


croqueurs

Pour ce défi 251 chez les Crôqueurs de Môts,  Durgalola proposait de remettre le Défi 1 à l’honneur.Pour ce jeudi poésie 200521: Dômi propose donc de poser notre 1er poème de Crôqueur de mots

Pour moi c’était pour le jeudi poésie 21/03/2019 du Défi 217 , Dômi demandait un poème de notre cru avec les mots: peau- resto – bateau -plateau – chapeau – château – gâteau -râteau – carreau

.

Ou comment se prendre un râteau

.

Du haut d’une tour de son château

Qui a la forme d’un grand bateau

S’la joue capitaine ce hobereau

En attendant belle Isabeau

.

Un repas fin sur un plateau

Et pour dessert un bon gâteau

Il souhaite être ce bon resto

Pour lequel elle dirait « chapeau! »

.

Oui mais voilà ce zigoto 

Qui n’a que la peau sur les os

S’en va rester sur le carreau

Et se prendre un vrai grand râteau

.

Sa belle n’s’ra jamais Isabeau

L’a préféré un gigolo

Qui a su la rendre marteau

Et la mène chaque jour en bateau

.

Mais il l’emmène dans des restos 

Où l’on propose sur chaque plateau

Salés ou sucrés  des gâteaux

Qui lui font dire « Waouh! Chapeau! »

.

Tout déconfit notre hobereau

Qui vient de se prendre un râteau

Descend d’la tour de son château

Tête bien basse et tout penaud

.

Moralité: 

Quand on est pauvre hobereau 

Mieux vaut ne pas jouer les héros

Pour espérer comme un cadeau

Pouvoir séduire belle Isabeau

.

© Annick 220319 – 210521

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est 22519638_10156796640753128_3473040988338782268_n.jpg

copyright

©️ Inventaire…


croqueurs

Pour ce défi 251 chez les Crôqueurs de Môts  Durgalola proposait de remettre le Défi 1 à l’honneur. 

 Pour ce lundi 200521 Dômi propose d’écrire un texte avec 1, 2, 3… insérés dans cet ordre dans le texte

.

Inventaire…

.

Un rayon infiltré

Deux gazouillis ouatés

Trois perles de rosée

Dans la brume posée

Un décor à planter

.

Une jolie p’tite idée

Un moment d’liberté

Une envie d’partager

Quelques vers à rimer

Un texte à composer

.

Une page à compléter

Un crayon pour noter

Une jolie plume encrée

Un clavier… évité

Un moment à poser

.

Quatre noms bien listés

Cinq adjectifs reliés

Six verbes à conjuguer

Des points pour s’évader

Une partie à gagner

.

Plus sept coordonnées

Huit adverbes ajoutés

Neuf noms propres triés

Un point pour questionner

Une histoire à gérer

.

Une police ajoutée

Une couleur à trouver

Un poème à poser

Un billet composé

Dix pages à imprimer

Pour en cadeau donner

.

© Annick 200521

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est haiku-ecrire-090415.jpg

copyright

©️ A Breizh C D’air…


croqueurs

Pour ce défi 251 chez les Crôqueurs de Môts, Durgalola proposait de remettre le Défi 1 à l’honneur

Pour ce jeudi poésie 130521, Dômi a retrouvé le premier défi de Brunô: écrire un abécédaire

.

A Breizh C D‘air…

.

Aux abords de la baie

Bravant le froid mauvais

Cheminent comme elles aiment

Dame A et Miss M

Ecoutant leur silence

Flânent en connivence

Gamines elles sont restées

Humant l’air frais iodé

Imitant deux ptites mouettes

Jouent toute guillerettes

Kitsch en diable c’est sûr

Les voilà sans armure

Marchant les pieds dans l’eau

Ne voyant que du beau

Osmose entre elles parfaite

Pour elles c’est jour de fête

Qu’importent les embruns

Ressacs ou vent marin

Si vous les rencontrez

Tsstttt… non non pas déranger

Unies comme doigts des mains

Valeureuses ou lutins

Walkyries même parfois

Xième fois qu’elles se voient

Yes sont et s’ront amies

Zen ensemble et à vie

.

© Annick 130521

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est 2015-12-02-17.39.jpg

copyright