Archives de Catégorie: Pensées du coeur

© Petite étoile…


Pour ce défi 272 du jeudi 011222 chez Les Crôqueurs de Môts, Martine nous dit thème libre

.

Petite étoile…

.

Petite étoile regarde-moi,

Petite étoile écoute-moi.

Une fois laisse-moi te décrocher

Pour aux yeux d’enfants t’accrocher.

D’enfants qui pleurent, si malheureux,

Qui sont tout seuls, loin de chez eux.

Le corps en vrac, le cœur brisé,

Souffrent en silence, des jours entiers.

J’voudrais voir leurs yeux tout brillants

Pour un noël, un vrai d’enfant.

.

Petite étoile regarde-moi,

Petite étoile écoute-moi.

Fais-leur noël brillant comme tout.

Fais d’leur noël un jour tout doux.

La nuit venue, te ramèn’rai.

Là, dans ton ciel plein de secrets.

Tout doucement, tu racont’ras

À tes amis ce conte-là,

Et vous serez, brillants plus fort,

Pour ces enfants, cadeaux en or.

.

©Annick 011222

Créa perso

Kit by MLDesign

© La forêt enchantée…


Pour ce défi 272 du lundi 281122 chez Les Crôqueurs de Môts, Martine nous dit Choisissez au moins deux, ou plus, contes connus (Andersen, Grimm, Perrault…) qui ont enchanté votre enfance et, avec leurs personnages principaux, écrivez une fable qui devra comporter une morale finale. Vous pouvez rajouter d’autres personnages.

J’ai choisi Le Petit Chaperon rouge, Le Petit Poucet, le Chat Botté, Le roi grenouille

.

La forêt enchantée…

.

Chaperon rouge au ptit matin

S’en va gaiement sur le chemin

Le Chat Botté suivait tout près

Accompagné du Ptit Poucet

.

S’en vont tous les trois chez Mère-Grand

La protéger du loup méchant

Avancent vite malgré la boue

Semant en chemin ptits cailloux

.

En route croise un ptit crapaud

Qui n’a que la peau sur les os

Que fais-tu là vilain crapaud

Sur ce chemin tu n’es pas beau

.

Je cherche la belle demoiselle

Qui me redonnera des ailes

Et par un petit doux baiser

Me chang’ra en beau chevalier

.

Loup n’est pas loin derrière l’étang

Doivent faire vite ont peu de temps

Ensemble arrivent chez Mère-Grand

Tire chevillette entrent douc’ment

.

Une fée pose près Grand-Maman

Dans la main baguette doucement

Agite vers chaque personnage

Prononçant un très vieil adage

.

Chap’ron rouge embrasse le crapaud

Qui devient Prince charmant et beau

Derrière la porte se meurt le loup

Mère-Grand sourit regard tout doux

.

Mère-Grand peut vivre tranquillement

Et tous repartir rapid’ment

Ptits cailloux montrent le chemin

À nos quatre amis tout sereins

.

Prudence est mère de sûreté

Ensemble on est plus fort

©Annick 281122

Créa perso

© À l’opéra ce soir…


Pour ce défi 272 du jeudi 241122 chez Les Crôqueurs de Môts, Martine nous demande de revisiter une fable de La Fontaine connue

J’ai choisi Le Corbeau et le Renard

.

À l’opéra ce soir…

.

L’opéra de la ville ce soir est en émoi

Danseurs et musiciens se préparent dans la joie.

Dame Rose en chantant dans la file attendait,

Tenant tout simplement dans la main son billet.

Dame Prune une amie par hasard passant là

À la vue du ticket dare-dare d’elle s’approcha,

Lui disant sans effet «Oh quelle chance tu as

D’aller voir ce ballet en ce bel opéra! »

Dame Rose exultant de revoir son amie

Mains et bras là en grand joyeusement lui ouvrit,

Laissant à ses pieds choir le billet tant prisé.

Dame Prune pleine d’espoir s’en saisit sans tarder.

« Je n’avais pu l’avoir

Trop de monde au comptoir

Nul besoin d’te flatter

Me voilà bien gâtée. »

Dame Rose dit sans joie

« C’est bien la dernière fois

Que j’ ferai accolade

À une amie nomade. »

.

©Annick 231122

Créa perso

© Y’a des jours…Oui mais aussi…


Atelier d’écriture chez Maridan « Les mots de Montpellier »

#Atelier 17 2022 – sujet 2 –Ecrire un texte avec anaphore et/ou épiphore de notre choix (répétition d’un mot ou d’un groupe de mots en début ou en fin de phrase ou de paragraphe).

.

Y’a des jours…

.

Des jours avec et des jours sans

Des jours gentils des jours méchants

Des jours de veille et de tristesse

Des jours sommeil tout en faiblesse

.

Oui mais aussi…

Des jours soleil des jours caresse

Des jours merveille pleins de tendresse

.

Y’a des jours…

Des jours d’attente oh bien vilains

Des jours tourmente des jours de rien

Des jours soucis des jours folie

Des jours d’ennui jours maladie

.

Oui mais aussi…

Des jours bonjour hauts en couleur

Des jours velours tout en douceur

.

Y’a des jours…

 Des jours silence des jours horreur

Des jours absences des jours douleur

Des jours chagrin si pleins de pleurs

Des jours pas bien loin du bonheur

.

Oui mais aussi…

Des jours d’ENVIE des jours d’EN~VIE

Des jours de VIE des jours la VIE

.

©Annick 201122

Créa perso

© Debout! C’est l’heure…


Pour ce défi 271 du jeudi 171122 chez Les Crôqueurs de Môts Jeanne Fadosi nous dit thème libre ou choisir dans les instruments de mesure du temps qui passe

.

Debout! C’est l’heure…

.

Le réveil a sonné

Il est huit heures passées

Vite il faut se lever

Pour une autre journée

.

Le soleil n’est pas l’vé

Il est même bien caché

Nuages noirs vont craquer

Sûr la pluie va tomber

.

Deuxième sonn’rie allez

À terre faut mettre pieds

Dans la pièce d’à côté

S’prépare le déjeuner

.

Grains finement écrasés

Lentement arrosés

Une odeur de café

Me chatouille le nez

.

Un pot de miel doré

Confiture ou gelée

De beaux fruits bien sucrés

Papilles sont éveillées

.

Une tranche de pain doré

Just’ un p’tit peu grillée

Et finement beurrée

Donne envie d’la croquer

.

Quelques fleurs parfumées

Dans un vase disposées

En bouquet parfumé

Egaie cette tablée

.

Vite allons déguster

Ce petit déjeuner

L’réveil s’est arrêté

Commence belle journée

.

©Annick 171122

Créa perso

© Tic tac tic tac…


Pour ce défi 271 du lundi 141122 chez Les Crôqueurs de Môts Jeanne Fadosi nous demande une histoire réelle ou imaginaire avec une horloge, une montre, un réveil…

.

Tic tac tic tac…

.

Le temps s’enfuit presque minuit

Pas de panique pas de folie

Carosse s’en vient sur le chemin

Le rater ce s’rait pas malin

.

Il faut rentrer dans maisonnée

Quitter le bal sans s’retourner

Ne pas glisser sur l’escalier

Marcher lent’ment pour n’pas tomber

.

Mais Damoiselle pense à son prince

N’voit plus les marches son pied se coince

Se r’trouve par terre le nez en l’air

À ses pieds plus qu’un soulier d’vair

.

L’carosse est r’devenu citrouille

Damoiselle fait une drôle de bouille

Son prince pourra-t-il la r’trouver

Et peut-être un jour l’épouser

.

Tic tac soudain le réveil sonne

Ouvre les yeux son chat ronronne

Lors dans sa tête histoire résonne

L’était une fois minuit sonne

.

Comprend qu’elle n’est pas Cendrillon

C’n’était qu’un rêve oui mais si bon

Oui mais c’est sûr son prince viendra

Et belle vie il lui fera

.

©Annick 141122

Photo Pixabay

© À la 1e heure…ou pas…


Pour cet atelier 271 du jeudi 101122 chez Les Crôqueurs de Môts Jeanne Fadosi nous dit thème libre ou choisir dans les instruments de mesure du temps qui passe

.

À la 1e heure… ou pas

.

Pour les braves il n’y a pas d’heure

Cherchent même midi à quatorze heures

Et quand faut arriver à l’heure

C’est sûr de gloire c’est pas leur heure

.

Quand le démon d’midi les guette

Préfèrent c’est vrai un cinq à sept

Plutôt qu’un bouillon de onze heures

Jamais n’pensent à leur dernière heure

.

Ils paressent à leurs heures perdues

À la bonne heure elles sont bienv’nues  

N’passent jamais de mauvais quart d’heure

Mais à l’heure H viendra leur heure

.

Lors d’heure en heure jusqu’à point d’heure

On ne leur demande jamais l’heure

Chaqu’ jour se disent « À tout à l’heure! »

D’célébrité c’est leur quart d’heure

.

©Annick 101122

Photo perso

© Sur un air de…


Atelier d’écriture chez Maridan « Les mots de Montpellier »

#Atelier 18 2022 – sujet 1 – sujet libre

.

Sur un air de…...

.

T’as d’beaux yeux tu sais

Des yeux revolver et un regard qui tue

Pour un flirt avec toi je ferais n’importe quoi

M’asseoir sur un banc cinq minutes avec toi

Ce n’est rien tu le sais bien

Sur un malentendu ça peut marcher

.

On s’est connu on s’est reconnu

Non je ne regrette rien

Je cherche un peu de chaleur

Remplis ma tête d’autres horizons, d’autres mots

Love me please love me

.

Ce que j’ai ce que j’ai je le donne

La vie reste fragile tout de même

Ça m’rend fou, dis-moi où je vais avec toi

Si l’on peut s’aimer d’égal à égal

.

J’dors plus la nuit j’fais des voyages

 Dans un rêve je t’aime dans l’air je t’aime

Ti amo ti amo

.

©Annick 071122

Ce poème est un centon: texte réunissant des fragments de différents auteurs. Ici extraits de chansons ou de films.

Créa perso

© Ballet océanique…


Atelier d’écriture chez Maridan « Les mots de Montpellier »

#Atelier 17 2022 – sujet 4 – Racontez ce que vous inspire cette image, photo de Mathieu Rivrin « Le chant doré de l’océan »

Son site: https://www.facebook.com/Mathieu.Rivrin.photographies

.

Ballet océanique...

.

Ciel est tout noir

C’est temps d’orage

Ciel va pleuvoir

Mer est en rage

.

Vagues roulant

Et vent soufflant

C’est l’océan

Dev’nu méchant

.

Sur les rochers

Viennent se jeter

Et bien rythmées

Vont s’échouer

.

Vagues ronflant

 Et vent violent

C’est l’océan

Dev’nu méchant

.

Sur la jetée

Vont s’enrouler

La submerger

Et s’éloigner

.

Vagues blanchissant

Vent s’renforçant

C’est l’océan

Dev’nu méchant

.

Rai de soleil

Vient transperser

Vagues merveilles

Chantant doré

.

Vagues dansant

Lames chantant

C’est l’océan

Ballet vivant

.

Ciel est tout noir

C’est temps d’orage

Ciel va pleuvoir

Mer est en rage

.

©Annick 191022

© Renaissance…


Atelier d’écriture Chez Ghislaine (clic sur l’image)

#Atelier 189 du 100622: Mots imposés: Heure, bleu, souci, cessercôtoyer, vivre, éternité, oubli  et/ou Evader, aube, nocturne, silencehumble, embellie, jouvence, ouverture 

.

Renaissance…

.

De l’aube claire à l’heure bleue

Les jours s’écoulent paresseux

Cherche l’oubli dans le silence

Voudrait que cessent ses souffrances

.

S’évader de sa vie nocturne

Ses cauch’mars la rendent taciturne

Tous ses soucis c’est infernal

Elle voudrait vivre vie normale

.

Une embellie lors se fait jour

Un bain d’jouvence pour nouveaux jours

Ouverture sur l’éternité

Qui rend heureux félicité

.

Un sourire une main tendue

Un regard doux sont bienvenus

Côtoyer gens humbles et heureux

Suffit à cette femme de peu

.

Adieu cauch’mars adieu silence

L’oubli sera belle récompense 

Guill’rette la voilà repartie

Pour quelques jours ou pour la vie

© Annick 130622

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est plidesignstendredelicatesse-291216.jpg