Archives de Catégorie: Mes poèmes Enfance

© Du cousu main…


Défi 223 – Jeudi en poésie 19 septembre chez

  petit-vieiux-petite-vieille_cs9q9dlrndehr1ntv9vpewty4ha300x251

Pour ce jeudi poésie, Jeanne Fadosi nous demande d’écrire un poème, écrire en prose
ou en vers sur ou à partir d’une partie visible de la tête
(oreille, front, menton, bouche, joue, cheveux ou crâne si chauve …)
ou d’une autre partie du corps humain (la main, le pied, le coude ou le genou, le nez ou l’épaule …)
avec prudence* et la décence joyeuse coutumière des croqueurs de mots.

Voilà pour moi, retour sur les mains:

Du cousu main…
.
Devant une feuille et les mains vides,
Sans une idée mais bien lucide,
Faut pas avoir d’poil dans la main
Pour faire un texte clé en main.
.
La main heureuse, se prendre en main,
Just’ à la pâte mettre la main
Et les mains libres, sans un coup de main,
Jusqu’à la fin garder la main.
.
La main dans l’sac faut attraper
Des lettres, des mots, éparpillés,
A main levée les bien poser,
Atouts en main, les arranger.
.
Sont bien tombés dans de bonnes mains
C’est sûr n’avons pas deux mains gauches
Lors doucement se faire la main
Avec ces mots à portée d’main
.
Final’ment en un tour de main
Prendre son courage à deux mains
Faire un texte sans passer la main
Et en faire don, l’coeur sur la main.

©️ Annick

Texte du 040409 Revu et corrigé le 190919

Photo perso (La vie d’mes mots)

Publicités

© D… comme Doigt


Défi 223 – Jeudi en poésie 12 septembre chez

  petit-vieiux-petite-vieille_cs9q9dlrndehr1ntv9vpewty4ha300x251

Pour ce jeudi poésie, Jeanne Fadosi nous demande d’écrire un poème, écrire en prose
ou en vers sur ou à partir d’une partie visible de la tête
(oreille, front, menton, bouche, joue, cheveux ou crâne si chauve …)
ou d’une autre partie du corps humain (la main, le pied, le coude ou le genou, le nez ou l’épaule …)
avec prudence* et la décence joyeuse coutumière des croqueurs de mots.

Voilà pour moi:

D…comme Doigt

Oui j’en ai cinq sur une main

Une main Cinq doigts… Voilà les miens

Le pouce l’index veulent faire pince

Et le majeur s’la joue grand prince

Quand l’annulaire porte mes bagues

L’auriculaire s’éloigne…vague

©️ Annick

120919

Ma main… 

© Un perroquet tout bleu …


Défi 222 – Jeudi en poésie 13 juin chez

  petit-vieiux-petite-vieille_cs9q9dlrndehr1ntv9vpewty4ha300x251

Nommée à la barre cette quinzaine par les soins de Dômi, Asfree nous demande d’écrire un poème à la manière de Robert Desnos « La fourmi ».

« Une fourmi de dix-huit mètres
Avec un chapeau sur la tête
Ça n’existe pas, ça n’existe pas

Une fourmi traînant un char
Plein de pingouins et de canards
Ça n’existe pas, ça n’existe pas

Une fourmi parlant français
Parlant latin et javanais
Ça n’existe pas, ça n’existe pas
Et pourquoi… pourquoi pas »

Voilà pour moi:

Un perroquet tout bleu
Naviguant comme il peut
Ça n’existe pas
Ça n’existe pas
.
Une mouette volant
Au perroquet parlant
Ça n’existe pas
Ça n’existe pas
.
Un perroquet volant
Une mouette parlant
Ça n’existe pas ça n’existe pas
Et pourquoi… pourquoi pas

©️ Annick

130619

Photo Perso + Kit « Sea side » by MLDesign

© Belle Lettre…oui… mais laquelle? …


Défi 222 – Jeudi en poésie 6 juin chez

  petit-vieiux-petite-vieille_cs9q9dlrndehr1ntv9vpewty4ha300x251

Nommée à la barre cette quinzaine par les soins de Dômi, Asfree nous dit que nous pouvons mettre à l’honneur la lettre que nous voulons pour le premier jeudi en poésie, ou reprendre le poème qu’elle a publié ici avec la lettre de notre choix.

Une lettre… oui… mais laquelle? … 


S’en vient le A pour Avancer
Ou bien le B qui dit Bye-bye
À certain C qui D Devance.
E n’est pas loin, sans barre fait F.
Le G douc’ment se fait Gourmand
Et quand H passe… Humilité…
I l’était une fois oui mais voilà
J n’est pas loin mais n’fait que Jouer
Un K sans L jamais ne s’M
Alors N met un p’tit peu d’O
PQR… seuls… S bien normal ?
T là, le U? V s’enfuit Vite
Et WXYZou !

Y’a les consonnes et les voyelles
Y’a les muettes qui s’donnent des ailes
Y’a celles qui sont accentuées
Ou qui s’retrouvent apostrophées

Ah! les Lettres…

On les assemble on les mélange
Les enjolive les « majuscule »
Sur jolie feuille on les arrange
Sans que jamais ne se bousculent

On fait chanson on fait poème
Ou simplement une belle histoire
Jouer des lettres c’est ce qu’on aime
Les partager jubilatoire

À un amour à un(e) ami(e)
En doux cadeau on les envoie
Pour faire d’un jour moment joli
Quand dans la vie ça va d’guingois

Au bout d’une plume sur un clavier
Qu’il fasse beau qu’il fasse gris
C’est sûr chaque jour à nos côtés
Mettez du sel dans notre vie

©️ Annick

060619

©️ Recette abracadabrantesque …


Atelier d’écriture chez Maridan « Les mots de Montpellier »

ICI

#Atelier 13 – 2019 – 1er sujet
Ronde des mots: compulser – épouvantable –fréquenter – intrigue – ornière – postérieur – poussière – recevoir – récipient – tohu bohu 

Recette abracadabrantesque…
.
Pour faire épouvantable histoire,
D’abord compulser vieux grimoire.
De son tohu bohu de mots
Viendra l’intrigue comme un cadeau.
.
D’abord recette il faut chercher
Qui servira à composer
Potion magique pour endormir
Douce princesse pour l’avenir.
.
Du fin fond d’une simple ornière,
En remuant toute la poussière,
Ramasser quelques araignées
Et moustaches de chat bien frisées.
.
Chercher postérieur d’rat musqué,
De hibou jadis fréquenté,
Un bout de chapeau de sorcière
Et de son soulier le derrière.
.
Dans récipient, les déposer.
Avec balai, les mélanger.
Prononcer quelques mots magiques
Et voilà belle potion magique.
.
Pour recevoir cette recette,
Avec explications complètes,
Suffit d’retrouver ce grimoire
Bien caché au fond d’un tiroir
.
D’un vieux château qu’on dit hanté,
Au fond d’une forêt oubliée
De ce pays imaginaire
Dont nous parlaient nos chers grands pères.

.

© Annick

310519
CopyrightDepôt 00045136

©️ Histoire fantastilique …


Atelier d’écriture chez Maridan « Les mots de Montpellier »

ICI

#Atelier 11 – 2019 – 4e sujet
Maridan nous demande d’écrire une histoire sur cette photo:

Histoire fantastilique*

.
Une tortue loin d’être bête
Portant sur son dos un château…
L’début d’une histoire amusette
Pour des enfants comme cadeau.
.
Elle se promène, le soir venu,
Près de moutons petits menus.
Elle est très fière de se montrer
Sur son dos château allumé.
.
Que se passe-t-il entre ses murs ?
Chacun y va de ses murmures :
Y a-t-il roi ? prince ou princesse ?
Est-ce vie morne ou vie de liesse ?
.
Un actafène*  bataradeur* ,
Un itinétique*  dindompteur* ,
Se jouent du temps et  fêtaradent* .
Les quendirages*  pour eux… bravade !
.
Une elphélidès*  musicienne
Charme carabinasse*  sienne.
Un korritrol *  varidulant*
S’la joue fûté en valgotant* .
.
Dans ce pays imaginaire,
Fait bon rêver, bagnaudasser*.
La vie parfois si difficile
A besoin d’moments  foliphiles*.
.
Lors qu’  il est doux d’conter histoires
D’ carabinasse  ou  bluffatoires*.
Un brin de folie ne nuit pas
Mais fait du bien tel  marouça*.
.

© Annick

280519
CopyrightDepôt 00045136

Mots d’un dictionnaire imaginaire: 

actafène: roux à reflets irisés

batardeur: personne qui parle pour ne rien dire

itinétique: expert en son domaine

dindompteur: dompteur de dindons sauvages

elphélidès: fée de 5 cm lumineuse la nuit

carabinasse: sorcière

varidulant: murmurer de douces mélodies à l’être aimé

bluffatoires: extraordinaires

marouça: plante fruitière donnant des fruits proches de la figue

Mots perso pour le dictionnaire imaginaire:

Fantastilique : de douce folie fantastique
Fêtarader… faire la fête en paradant
Quendirages : commérages, qu’en dira-t-on
Korritrol : mi-korrigan, mi troll
Valgotant : danse mi-valse mi-tango
Bagnaudasser : flâner
Foliphile : plein de folie

En vert: Phrases imposées

© Monstraordinary Party …


Défi 221 – Jeudi en poésie 23 mai chez

  petit-vieiux-petite-vieille_cs9q9dlrndehr1ntv9vpewty4ha300x251

Zaza laisse libre cours à notre imagination  pour ce jeudi 23 mai : alors voici une autre petite histoire de… gentils petits monstres, écrite en 2016 et remise au goût du jour 😉 .

Monstraordinary Party…

.

Deux petits monstres tout mimi
Sont arrivés là impromptu
De leur soucoupe sont descendus
Dans le jardin ont atterri

.

Un monstre bleu
Un tout peureux
Deux p’tites abeilles
De vrais soleils

.

Une p’tite souris sur une fleur
Se dit ma foi « Non, pas de peur
Des p’tits amis même inconnus
C’est du bonheur en continu ! »

.

Pluie de bonbons s’est déversée
Un ptit oiseau dessus posé
Monstraordinary Party
Peut commencer ! Vive la vie !

©️ Annick

230519

Kit « Monstraordinary Party » by MLDesign

© Dessine-moi petite fille…


Dessine-moi un soleil

Une fleur un papillon

Dessine-moi un soleil

Un coeur un champignon

.

Dessine-moi petite fille

De l’herbe et quelques fleurs

Dessine-moi petite fille

Ces instants de bonheur

© Annick

Photo Perso

Kit « Walk in the countryside » by The World of Justine

http://www.pixelsandartdesign.com/store/index.php?main_page=product_info&cPath=128_227&products_id=1146

 

© A la Chasse aux Oeufs…


Tout petits pieds s’iront courant

Et petites mains s’iront cherchant…

Parmi les herbes seront  cachés

Tout bariolés, tout colorés,

Petits ou gros, enrubannés,

En chocolat ou tout sucrés,

Seront trouvés ces oeufs cachés!

clip_image001

Au pied d’un arbre sur un caillou

Bien droit campé en risque tout

Papier doré sur lui partout

Une clochette autour du cou,

Sera mignon ce lapinou!

Sera « chipé” y’a pas d’jaloux!

clip_image002

Dans les allées petits coquins,

A petits pas seront malins,

Avanc’ront doux en jaune peints,

Sur leurs deux pattes en cabotins,

Seront jolis ces p’tits poussins!

Mais s’ront happés ça c’est certain!

clip_image003

Seront tout fous!

Seront tout choux!

Du chocolat

Un peu partout!

Pâques sera Joie

Pour nos p’tits bouts!

© Annick

Joyeuses Fêtes de Pâques à vous tou(te)s mes Ami(e)s!

Bisoussssss Doux…Chocolatés!

© Le prof et l’enfant…


Quand on est prof d’école

On doit pédagogie.

Quand on est prof d’école,

On veut pédagogie .

Et puis l’enfant arrive

Et tout part à vau-l’eau .

C’est parfois la dérive,

On tombe de très haut !

Les livres ? on peut jeter !

Les cours ? à oublier !

Car vivre sur le tas,

C’est loin du blablabla !

Il faut alors gérer

Et surtout enseigner .

Il faut temporiser

Et encore enseigner .

Mais comment enseigner

Quand on doit tout calmer ?

Mais comment enseigner

Quand on doit protéger ?

Alors on fait d’son mieux,

On trouve des solutions .

On essaie comme on peut

D’assurer sa mission .

 .

On innove par-ci,

On ajuste par-là .

On modifie ici,

On renouvelle là .

Toujours insatisfait

Et toujours en essai,

Ce s’ra jamais parfait,

Oui, mais on aura fait !

Et que ça plaise ou non,

On aime notre métier .

Et chaqu’jour on fait don

D’un peu d’humanité .

Un peu, beaucoup, peut-être,

Mais toujours pour l’enfant .

C’est au fond de notre être :

L’important, c’est l’enfant !

© Annick

11009172_10153231009478128_3739942496943878296_n