© Ça n’fait ni une ni deux…


Ça n’fait ni une ni deux…

.

Être la bête noire de quelqu’un

Mener une vie de bâton d’chaise

Mais oui c’est là que le bât blesse

Et que l’on doit veiller au grain

.

Quand v’là ti pas qu’le torchon brûle

Et qu’il te tient la dragée haute

Il t’a pour sûr bien pris en grippe

Ça f’ra du bruit dans Landerneau

.

N’pleure surtout pas comme une Mad’leine

Y’a pas péril en la demeure

T’as plus qu’à te t’nir à carreau

Et vite bien vite tourner casaque

.

Rentrer au bercail d’but en blanc

Le jeu n’en vaut pas la chandelle

Battre ta coulpe faire bonne chère

Ou bien courir le guilledou

.

Ne fais pas tête de six pieds d’long

Ne te monte pas le bourrichon

Mets toi bien sur ton trente et un

Et va faire l’école buissonnière

.

© Annick 290122

Expressions tirées du livre « Comme disait ma gand-mère… »

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est image012687.jpeg

6 réponses à “© Ça n’fait ni une ni deux…

  1. Zut, je me sens bien vieille ! Ces expressions, je les emploie facilement !
    Un de mes petits fils est tombé dedans étant petit. Ce sont des professeurs qui lui ont dit cela au lycée. Entre ses deux grands-mères, il a de quoi amuser.
    Tu as su en faire un texte très amusant. Je crois que je vais lui en faire part.
    Merci Annick.

    Aimé par 1 personne

  2. Amusant ce texte expression et tu dois en trouver pas mal dans cet ouvrage Bisous doux dimanche

    Aimé par 1 personne

  3. Bonjour, il faut garder nos racines, nos expressions !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s