Archives mensuelles : janvier 2022

© Ça n’fait ni une ni deux…


Ça n’fait ni une ni deux…

.

Être la bête noire de quelqu’un

Mener une vie de bâton d’chaise

Mais oui c’est là que le bât blesse

Et que l’on doit veiller au grain

.

Quand v’là ti pas qu’le torchon brûle

Et qu’il te tient la dragée haute

Il t’a pour sûr bien pris en grippe

Ça f’ra du bruit dans Landerneau

.

N’pleure surtout pas comme une Mad’leine

Y’a pas péril en la demeure

T’as plus qu’à te t’nir à carreau

Et vite bien vite tourner casaque

.

Rentrer au bercail d’but en blanc

Le jeu n’en vaut pas la chandelle

Battre ta coulpe faire bonne chère

Ou bien courir le guilledou

.

Ne fais pas tête de six pieds d’long

Ne te monte pas le bourrichon

Mets toi bien sur ton trente et un

Et va faire l’école buissonnière

.

© Annick 290122

Expressions tirées du livre « Comme disait ma gand-mère… »

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est image012687.jpeg

© Envie d’ailleurs…


Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est logo-an-mai-1.jpg

Atelier d’écriture chez An’Maï et compagnie

(CLIC sur l’image)

#Liste28: (Lionel, Louise et Margot, Richard et An’ Maï):): Cinétique, carafon, pustule, glorieuse, ostentatoire, moulin, calendrier, bidonville, asticoter, bourlinguer

.

Envie d’ailleurs…

.

Traitée d’pustule d’la société

Marre d’toujours être asticotée

Elle rêve d’une vie plus glorieuse

Et de journées bien chaleureuses

.

Au loin bidonville repoussoir

Plus de conduite ostentatoire

Cinétique des idées partie

Fait calendrier bien rempli

.

Sur les océans d’la planète

Elle irait bourlinguer c’est chouette

Le carafon plein de souv’nirs

Ferait pour elle bel avenir

.

Comme les ailes d’un moulin à vent

Ses idées tournent c’est insistant

Elle n’a plus qu’une envie en tête

Prendre la poudre d’escampette

.

Prendre la vie comme un cadeau

Rejoindre un port prendre un bateau

Sur les océans bourlinguer

Etre heureuse pour l’éternité

.

©Annick 260122

Créa perso

© Mots à maux…


Atelier d’écriture chez « La plume d’Evy« 

#Défi 341 du 150122 au 310122 : Thème « Les émotions »

Crier, Lire, Échapper, Bizarre, Douleurs, Gris, Effacer, Fil, Professeur, Univers

.

Mots à maux…

.

Y’a tous ces maux qu’on ne dit pas

Qui ne s’échappent qui restent là

Ils sont douleurs nous font du mal

Ils ne s’effacent nous mettent à mal

.

Y’a tous ces maux qui font tortures

Qui nous entament nous font blessures

Ils sont à lire au fond de nous

Ils nous remuent ils font remous

.

Y’a tous ces maux qui font jour gris

Qui nous font vivre sur un fil

Ils sont professeurs de l’ennui

Ils sont destructeurs nous exilent

.

Y’a tous ces mots qu’on voudrait dire

Qu’on veut crier qu’on veut écrire

Ils nous travaillent ils nous tiraillent

Ils sont grisailles ils nous entaillent

.

Y’a tous ces mots que l’on retient

Qui sont bizarres qui n’sont pas rien

Ils nous détruisent ils sont tracas

Ils sont fardeaux ils font dégâts

.

Y’a tous ces mots v’nus d’on sait où

Qui font chemin au coeur de nous

Ils sont messages de l’univers

Ils nous interpellent nous éclairent

.

Y’a tous ces maux y’a ces blessures

Y’a tous ces maux y’a ces silences

Y’a tous ces mots y’a l’écriture

Y’a tous ces mots y’a renaissance

.

© Annick 250122

copyright

© Vivre au présent…


.

Atelier d’écriture Chez Ghislaine (clic sur l’image)

#Atelier 175 du 200122: Plaisir, force, passion, flamme, moment, monde; course, recevoirCraindre, peur, voie, émotion, ressentir, savoir, rire, pleurer

et/ou un texte avec des mots commençants par H

et/ou un ressenti sur cette image « Je ne veux pas que la nuit me porte conseil. Je veux qu’elle me laisse dormir  »

et/ou un texte sur le thème général de  » J’aime ou J’aime pas « 

.

Vivre au présent…

.

Hans et Hector fieffés Hâbleurs

Allez rire ou pleurer ailleurs

Notre plaisir sans Haine aucune

Ne jamais demander la lune

.

N’aimons pas course autour du monde

Sur les Hâbleries d’êtres immondes

Ne craignons rien n’avons pas peur

De recevoir « Haschtag malheur »

.

Pour ressentir des émotions

Entret’nons flamme de nos passions

Suivons la voie de chaque instant

Habitons le moment présent

.

Hurleurs Hâbleurs sachez maint’nant

Qu’avec force ici pour longtemps  

La nuit ne nous porte plus conseil

Elle nous laisse dormir sans réveil

.

© Annick 230122

Image proposée par Ghislaine

© Au gré des saisons…


Atelier d’écriture chez « Le nid des mots« 

(CLIC sur l’image)

Le nid des mots de janvier 2022: Annick propose d’écrire un « pantoum français »

Explications du pantoum ICI

.

Au gré des saisons…

.

La nature c’est la vie en grand

Automne hiver printemps été

Je voudrais être un goéland

Je voudrais être une fleur des prés

.

Automne hiver printemps été

De jour en jour passe le temps

Je voudrais être une fleur des prés

Ça fleure bon le doux printemps

.

De jour en jour passe le temps

Sur les carreaux glisse la pluie

Ça fleure bon le doux printemps

Et mon cœur renaît à la vie

.

Sur les carreaux glisse la pluie

L’été s’en vient tout droit devant

Et mon cœur renaît à la vie

La nature c’est la vie en grand

.

©Annick 160122

©️ Tenues de soirée…


croqueurs

Pour ce défi 259 du lundi 170122 chez les Crôqueurs de Môts, ABC (Jardin des Môts) nous dit « Tenues de soirée pour crépuscule », laisser vous guider par ce que vous inspirent ces deux photos.

.

Tenues de soirée…

.Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est abc1.jpg

Sur un jour finissant

Quand clarté s’évapore

Le soleil se couchant

Revêt ses habits d’or

.

Sur la cime des arbres

Auréole dorée

Ne nous laisse de marbre

Nous invite à rêver

.Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est abc2.jpg

Rêver au jour d’avant

Où tout vêtu de bleu

Rejoignant l’océan

Le soleil prenait feu

.

Dieu soleil est joueur

Peu à peu disparaît

Nous laissant tout rêveur

Devant ses beaux effets

.

© Annick 170122

copyright

© Pantoum français…


Atelier d’écriture chez « Le nid des mots« 

(CLIC sur l’image)

Le nid des mots de janvier 2022: Annick propose d’écrire un « pantoum français »

Explications du pantoum ICI

.

Des cicatrices nous strient la peau

Des bouts de soi mis en lambeaux

Poly dans ma main tu te promènes

Douleurs continues tu m’amènes

.

Des bouts de soi mis en lambeaux

Comme celles qu’on s’fait avec nos maux

Toutes les fourmis qu’j’avais chassées

Les voilà toutes entrain d’monter

.

Y’a celles qu’on voit qu’on peut soigner

Celles qu’on n’voit pas qui font saigner

Elles me provoquent elles me défient

Juste à l’envi à l’infini

.

Celles qu’on n’voit pas qui font saigner

Et qui ne font qu’à nous parler

De toi j’en ai vraiment assez

Quand vas-tu très loin te sauver

.

©Annick 140122

Ma main

© Imprévus au château…


Atelier d’écriture chez An’Maï et compagnie

(CLIC sur l’image)

#Liste14: (Richard): Palefrenier, cataplasme, oliveraie, alléchant, espadrille, maroufler, contourner, Hildegarde, spectaculaire, infiniment

.

Imprévus au château…

.

L’était gentilhomme malheureux

En son château plutôt miteux

Vient de rencontrer gente dame

Guenièvre a chaviré son âme

.

En travailleur infatigable

Il maroufle murs détestables

Il veut des lieux spectaculaires

Pour que sa Dame de lui sois fière

.

Des pièces c’est sûr qu’elle aimerait

Autant qu’un tour dans l’oliv’raie

Balade à ch’val en espadrilles

C’est alléchant comme sous charmille

.

Oui mais voilà qu’un grain de sable

Vient tout gripper c’est regrettable

Hildegarde sa jument muscade

À l’écurie repose malade

.

Lui il ne connaît pas grand-chose

Et son pal’frenier est en pause

Alors lui pose un cataplasme

Pour bien adoucir toux et spasmes

.

Pour contourner tous ces ennuis

Suffit de rire d’ces cocass’ries

S’ront infiniment plus heureux

Travaux finis jument guérie

.

©Annick 130122

Créa perso

©️ Au soleil couchant…


croqueurs

Pour ce défi 259 du jeudi 130122 chez les Crôqueurs de Môts, ABC (Jardin des Môts) nous dit « à votre bon cœur en regardant le coucher du soleil »

.

Au soleil couchant…

.

Douce mélancolie

Le soir soleil couchant

Doucement m’envahit

Au bord de l’océan

.

Exhumant ses senteurs

La lande s’assoupit

Korrigans en douceur

Plongent au fond de son lit

.

Doux souvenirs d’antan

Lentement r’font surface

Odeurs et sentiments

Juste là à leur place

.

Douce mélancolie

Au bord de l’océan

Douc’ment nous engourdit

Le soir soleil couchant

.

© Annick 131222

En baie de Concarneau

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est 2.jpg

copyright

© Une invitation… bizarre


Atelier d’écriture chez An’Maï et compagnie

(CLIC sur l’image)

#Liste27: (An’ Maï): Visibilité, betterave, manifester, nouveau, faire-part, cosmos, instrument, névrose, rhododendron, explosif,

.

Une invitation... bizarre

.

Dans sa boîte aux lettres un faire-part

Décoré d’cosmos très bizarres

Vient lui annoncer c’est étrange

Un évènement dans une grange

.

Au milieu d’un champ de betteraves

De carottes de navets de raves

Entourée de rhododendrons

Elle est en bois faite de troncs

.

Il est inquiet ce névrosé

A peur de c’ qu’il pourrait trouver

Des gens d’ailleurs des explosifs

D’un nouveau genre ou primitifs

.

N’a aucune visibilité

Mais il entend des sons légers

Lors tout doucement il s’approche

Sans faire entendre ses galoches

.

Timidement à pas de loups

Il entre et croit devenir fou

Un groupe de jeunes musiciens

Jouent d’instruments plutôt anciens

.

Un évènement bien prévu

D’un jeune groupe méconnu

Qui va dev’nir il en est sûr

Célèbre au-delà de ces murs

.

Il peut alors manifester

Sa présence sans anxiété

Écouter musique et les chœurs

Et profiter de ce bonheur

.

©Annick 110122

Créa perso