© « Comme disait ma grand-mère… »


« Comme disait ma grand-mère… »

Un livre de Sylvie Brunet (City Editions) à déguster sans modération!
Je l’ai dégusté avec délices et voilà le résultat…

.

J’étais pas à l’article d’la mort

J’allais pas passer l’arme à gauche

Mais j’n’étais pas dans mon assiette

Et pas encore sortie d’l’auberge

.

J’menais pas vie de bâtons d’chaise

CoxArth tirait à boulets rouges

M’mettait des bâtons dans les roues

La bougre s’accrochait à mes basques

.

Pour sûr j’restais comme deux ronds d’flan

Et là dans mon for intérieur

J’en avais ma claque c’est certain

D’être bien le dindon d’la farce

.

Comme j’voulais pas être sous sa coupe

Et pas pleurer comme une Mad’leine

Alors j’ai mis les pieds dans l’plat

Pour faire avancer le schmilblick

.

Elle peut maint’nant s’faire du mouron

Je l’ai roulé dans la farine

Et oui elle s’est pris une veste

Quand Chir l’a passée à tabac

.

Elle est bien tombée dans l’panneau.

Elle fut Gros-Jean comme devant

Moi j’ai décroché la timbale

Tiré mon épingle du jeu

.

Plus question d’se mettre à mes trousses

Je suis devenue sa bête noire

Car moi dans tous les azimuts

J’vis ma Vie à bâtons rompus

.

©Annick 150721

J’avais écrit ce texte au présent en 2010, avant de passer à l’atelier réparations pour avoir une hanche toute neuve.

Je l’ai modifié pour le mettre au goût du jour 😉

6 réponses à “© « Comme disait ma grand-mère… »

  1. Belle écrit passe une douce soirée bisous avez tu fais le dernier atelier ??

    J'aime

    • Merci Evy. Non je n’ai pas fait le dernier atelier, suis un peu en retard sur mal d’ateliers… vacances vacances…;) et venue d’amis, du coup inspiration en dents de scie. Mais ça va revenir!
      Gros bisous et bel après midi! ❤

      J'aime

  2. Un petit truc que j’ai écrit en 2008
    Expressions croisées

    Se faire passer la bague au doigt…
    Après avoir trouvé chaussure à son pied.

    Croquer la vie à pleines dents…
    Et finir par s’en mordre les doigts.

    Savoir garder les pieds sur terre…
    Au risque de prendre racines.

    Avoir gagné sa place au soleil…
    Et s’y brûler les ailes.

    Prendre ses jambes son cou…
    Avant d’être pris la main dans le sac.

    Avoir le bourdon…
    Et ne pas prendre la mouche.

    Quand les ennuis vous pendent au bout du nez…
    Mettez votre mouchoir par-dessus.

    Mettre les voiles…
    Seulement si on a le pied marin.

    J'aime

    • Ah j’adore! Toutes ces expressions sont tellement belles! tu as su les utiliser de façon originale, j’adore vraiment! Bravo!!!
      Gros bisous et belle soirée à toi!

      J'aime

  3. Superbe ! J’adore toutes ces expressions imagées de notre langue, anciennes et nouvelles ! C’est même un véritable plaisir que d’en rechercher pour l’atelier de Lilou, « la quintessence de la sapience »
    Ton poème leur rend un bel hommage et donne envie de ce plonger dans le livre dont tu parles
    Gros bisous

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s