Archives quotidiennes : 16/05/2021

© Rêverie…


Atelier d’écriture chez Maridan « Les mots de Montpellier »

#Atelier 11-2018 – Sujet 2: rimes imposées (extraites de « L’isolement » d’Alphonse de Lamartine): chêne, assieds, plaine, pieds – écumantes, obscur, dormantes, azur – sombre, rayon, ombres, horizon – gothique, airs, rustique, concert – indifférente, transports, errante, mortsajouts perso: vue, couchant, étendue, attend

. 

Rêverie…

.

C’est moment calme auprès du chêne

Où chaque jour elle s’assied

Ses yeux fixant au loin la plaine

Son doux amour dort à ses pieds

.

Elle revoit les eaux écumantes

Au creux d’un jour en clair-obscur

Si loin du calme des eaux dormantes

Et des reflets d’un ciel d’azur

.

Dans ses pensées tant d’heures sombres

Chassent du soleil les rayons

Dessinant de vilaines ombres

Qui assombrissent l’horizon

.

Au loin d’une église gothique

Montent mélodieusement les airs

De douce symphonie rustique

En un majestueux concert

.

Soudain aux ombres indifférente

Adieu ses plus mornes transports

Au loin toute sa vie errante

Peuplée de douleurs et de morts

.

Simplement jouir de cette vue

Et des couleurs soleil couchant

Se perdre dans cette étendue

Rêvant au bonheur qui l’attend

.

©Annick 160521