Archives quotidiennes : 28/01/2021

©️ Mains… Mimines… Menottes…


Atelier d’écriture chez « La Plume d’Evy »

#Défi 301 du 17 au 270121

Thème « La poésie du corps » et mots imposés:

Laisser, Majestueux, Rêveur, Intemporelle, Sèche, Admirer, Embellir, Sentiment, Effluve, Espace…

.

Mains… Mimines… Menottes…

.

Elles ont bercé de beaux enfants

Ont consolé petits tourments

Elles ont nourri elles ont langé

Ont caressé ont consolé

.

Elles m’ont laissée bien avancer

Sur les chemins d’un beau métier

Ont tenu main pour écriture

Donné le sens de la lecture

.

Elles ont tenu tremblantes mains

Pour rassurer pour faire chemin

Ont caressé de douces joues

Pour essuyer larmes tout doux

.

Elles ont aimé ont caressé

Se sont offertes ont admiré

Elles ont reçu de beaux cadeaux

Elles ont écrit oui bien des mots

.

Mais aujourd’hui… sont fatiguées

Ne fonctionnent plus comme au passé

Elles ont souffert d’être gonflées

De n’pas bouger d’être bloquées

.

Elles ont subi opérations

Pour soulager inflammations

Porté attelles pour soulager

Intemporelles pour reposer

.

Sont toujours là au bout d’mes bras

Sentiment triste oui parfois

Je dois sans cesse les protéger

Faire doucement les reposer

.

Oui mais voilà suis décidée

A continuer d’les protèger

Pour les avoir en douces amies

Pour chaqu’ jour embellir la vie

.

 Humer effluves de tous ces jours

De doux rêveur encore toujours

En ces majestueux espaces

À l’encre sèche laissant leur trace

.

Pour continuer d’écrire mes mots

Et les offrir en doux cadeaux

Pour consoler pour cajoler

Comme elles ont fait dans le passé

.

©Annick 280121

©️ Matin féérique…


croqueurs

Pour ce défi 244 chez les Crôqueurs de Môts  c’est Josette qui prend la barre pour ce jeudi poésie 280121: elle propose une poésie en rapport avec la campagne 

.

Matin féérique…

.

Miss M s’promène, un beau matin,

S’laisse emportée loin du mondain

Sur le sentier des korrigans

Baigné par le soleil levant.

.

Dans les ajoncs et les bruyères,

De petites fées glissent en cachette.

Elles ont toutes l’art et la manière

De prendre poudre d’escampette.

.

Entre fleurs sauvages elles s’enfuient,

Dans les recoins, douc’ment, sans bruit !

Elles chantent et dansent, solidaires,

Dans les rayons d’un soleil fier.

.

Au creux des ajoncs, quelques fées

Attirent son regard embrumé.

Sans flétrissure, jeunes beautés,

Elles se prélassent, décontractées.

.

Miss M, ainsi bien ressourcée,

Pourra aux enfants raconter,

Vision astrale, histoire de fées,

Dans sa Bretagne rencontrées.

.

© Annick 

Photo créa perso

copyright