Archives mensuelles : janvier 2021

© Je me souviens…


Atelier d’écriture chez Maridan « Les mots de Montpellier »

#Atelier 1-2021 – Sujet 2 – anaphore « Je me souviens »

Je me souviens…

.

Je me souviens… d’ce temps lointain

Où solitude n’existait point

Une sarabande me rappelle

Combien la vie était si belle

.

Je me souviens… résonne encore

Ce prologue d’une vie d’accord

Moi j’étais l’homme l’cerveau en vrille

J’cherchais toujours dans l’foin l’aiguille

.

Je me souviens…toi dans l’astral

Les pieds sur terre c’était banal

Mais nous vivions en telle osmose

Qu’ces différences…pfffttt pas grand-chose

.

Je me souviens… un trop d’épreuves

A eu raison d’cette vie toute neuve

Nous sommes déchirés…éloignés…

Plus d’vraie entente… bonheur brisé

.

Je me souviens… lors séparés

Vivons chacun de notr’ côté

Revigorés chaqu’jour est beau

Bonheur revient en vrai cadeau

.

© Annick 300121

© C’est jour tout gris…


Atelier d’écriture chez Ghislaine

Récapitulatif du 140

#Atelier 141 du 200121 :

Mots imposés :feuille, frileux, force, frêle, poser, prendre, avoir, courir

Et/ou 5 mots commençant par « cou » 

.

C’est jour tout gris…

.

Oui aujourd’hui c’est jour tout gris

Dehors pas beau tombe la pluie

Le vent se lève rafales soufflent

Feuilles s’envolent gouttes boursouflent

.

Oui aujourd’hui c’est jour frileux

Dehors pas beau courir trop peu

N’être pas couard et pas d’guingois

Faut prendre appui s’poser bien droit

.

Oui aujourd’hui c’est jour bien trouble

Dehors pas beau passants se hâtent

Vent se renforce la pluie redouble

Avoir abri rentrer casemate

.

Un frêle espoir à n’pas lâcher

Fera si doux en maisonnée

Car aujourd’hui c’est jour vilain

Dehors pas beau c’est temps chagrin

.

© Annick 290121

©️ Mains… Mimines… Menottes…


Atelier d’écriture chez « La Plume d’Evy »

#Défi 301 du 17 au 270121

Thème « La poésie du corps » et mots imposés:

Laisser, Majestueux, Rêveur, Intemporelle, Sèche, Admirer, Embellir, Sentiment, Effluve, Espace…

.

Mains… Mimines… Menottes…

.

Elles ont bercé de beaux enfants

Ont consolé petits tourments

Elles ont nourri elles ont langé

Ont caressé ont consolé

.

Elles m’ont laissée bien avancer

Sur les chemins d’un beau métier

Ont tenu main pour écriture

Donné le sens de la lecture

.

Elles ont tenu tremblantes mains

Pour rassurer pour faire chemin

Ont caressé de douces joues

Pour essuyer larmes tout doux

.

Elles ont aimé ont caressé

Se sont offertes ont admiré

Elles ont reçu de beaux cadeaux

Elles ont écrit oui bien des mots

.

Mais aujourd’hui… sont fatiguées

Ne fonctionnent plus comme au passé

Elles ont souffert d’être gonflées

De n’pas bouger d’être bloquées

.

Elles ont subi opérations

Pour soulager inflammations

Porté attelles pour soulager

Intemporelles pour reposer

.

Sont toujours là au bout d’mes bras

Sentiment triste oui parfois

Je dois sans cesse les protéger

Faire doucement les reposer

.

Oui mais voilà suis décidée

A continuer d’les protèger

Pour les avoir en douces amies

Pour chaqu’ jour embellir la vie

.

 Humer effluves de tous ces jours

De doux rêveur encore toujours

En ces majestueux espaces

À l’encre sèche laissant leur trace

.

Pour continuer d’écrire mes mots

Et les offrir en doux cadeaux

Pour consoler pour cajoler

Comme elles ont fait dans le passé

.

©Annick 280121

©️ Matin féérique…


croqueurs

Pour ce défi 244 chez les Crôqueurs de Môts  c’est Josette qui prend la barre pour ce jeudi poésie 280121: elle propose une poésie en rapport avec la campagne 

.

Matin féérique…

.

Miss M s’promène, un beau matin,

S’laisse emportée loin du mondain

Sur le sentier des korrigans

Baigné par le soleil levant.

.

Dans les ajoncs et les bruyères,

De petites fées glissent en cachette.

Elles ont toutes l’art et la manière

De prendre poudre d’escampette.

.

Entre fleurs sauvages elles s’enfuient,

Dans les recoins, douc’ment, sans bruit !

Elles chantent et dansent, solidaires,

Dans les rayons d’un soleil fier.

.

Au creux des ajoncs, quelques fées

Attirent son regard embrumé.

Sans flétrissure, jeunes beautés,

Elles se prélassent, décontractées.

.

Miss M, ainsi bien ressourcée,

Pourra aux enfants raconter,

Vision astrale, histoire de fées,

Dans sa Bretagne rencontrées.

.

© Annick 

Photo créa perso

copyright

©️ Le dernier métro…


croqueurs

Pour ce défi 244 chez les Crôqueurs de Môts  c’est Josette qui prend la barre pour ce jeudi poésie 210121: elle propose une poésie en rapport avec la ville 

.

Il y a quelques années pendant toute une nuit, j’ai pu visiter Paris de long en large dans une ancienne rame de métro. Ah! ce métro de mes jeunes années! Alors une petite promenade avec moi dans cet ancien métro parisien, ça vous dit?

Le dernier métro…

.

De la Villette à Italie

De Corvisart à Molitor

Ce fut voyage en une nuit

Dans le métro et son décor

.

Et puis d’Auteuil à Saint Martin

De Saint Denis à la Villette

Après champagne, au p’tit matin

C’est croissants chauds et p’tite cafèt’

.

Banquettes en bois… émail verni…

Portes qui claquent aux fermetures…

Et nous voilà tous repartis

Dans le passé… quelle aventure !

.

Stations anciennes… jolies réclames…

Tunnels tout vieux… grands escaliers…

Des ateliers pour toutes les rames…

C’est ça la vie dessous nos pieds !

.

Dans le métro de nos mémoires

Wagons verts… rouge…aviez une âme…

Des voyageurs qui rament… qui rament…

Une longue nuit…quelle folle histoire !

.

© Annick Texte écrit en 2008

Photos perso

Wagons verts: 2e classe – Wagon rouge: 1e classe

copyright

© Attente…


Atelier d’écriture chez Ghislaine

#Atelier 140 du 100121 :

Mots imposés : ressentir, éprouver, dire, parler, confidence, aveu, secret, joie

ou thème « Humeur » 

.

Attente…

.

Je vais vous faire une confidence

C’est encore un secret…prudence…

Mais avec vous je peux parler

Je sais qu’mon aveu s’ra gardé

.

Henriette est sur l’point d’accoucher

Pour faire son Freluquet comblé

Elle éprouve une joie immense

Son vœu l’plus cher d’vient évidence

.

Lui dans l’couloir il tourne en rond

À chaque instant s’gratte le menton

Comment n’pas voir qu’il est inquiet

Fait les cent pas est aux aguets

.

Freluquet ressent de la joie

Mêlée c’est sûr de désarroi

Ne peut rien dire à son Henriette

En plein travail sa joliette

.

Sera-ce fille ? ou bien garçon ?

Mais oui là est bien la question !

Ni l’un ni l’autre n’voulait savoir !

La réponse sera pour… ce soir !

.

À suivre !

Fiez-vous à la couleur de la créa… ou pas! 😉 

.

© Annick 160121

©️ Que d’ennuis…


croqueurs

Pour ce défi 243 chez les Crôqueurs de Môts  c’est Colette qui prend la barre pour ce jeudi poésie 141121: elle propose le thème « Ennui » 

Que d’ennuis…

.

Dame Poly

T‘es pas jolie

.

Des temps d’chaleur

Tu fais ton beurre

Dans tous mes doigts

Oui tu t’y crois

Dans mes chevilles

Tu touches ta bille

Là sur ma hanche

Tu te déhanches

Et mes poignets

Te sont beaux mets

 .

Dame Poly

Tu m’fais qu’soucis

.

J’ai les pieds

Tout gonflés

J’ai la hanche

Qui s’démanche

Et mes doigts

Sont d’guingois

Mes poignets

N’sont pas gais

Et mes mains

Sont chagrin

Dame Poly

Tu m’fais qu’ennuis

Dame Poly

Pas mon amie!

.

© Annick 140121

Dame Poly: Polyarthrite rhumatoïde dont je souffre depuis de longues années.

copyright

©️ Un petit rien…


croqueurs

Pour ce défi 243 chez les Crôqueurs de Môts

C’est Colette qui prend la barre pour ce lundi 110121: elle propose un lipogramme sans « a »

.

Un petit rien…

Un petit rien c’est peu de chose

C’est presque rien c’est merveilleux

C’est essentiel et rend heureux

.

Un petit rien c’est dire coucou

C’est presque rien c’est délicieux

Ça fait du bien et rend joyeux

.

Un petit rien c’est douc’ tendresse

C’est presque rien c’est p’tit bonheur

Pour rebooster un coeur douleur

.

Un petit rien c’est mot velours

C’est presque rien c’est petite joie

Pour jours qui courent just’ de guingois

.

Un petit rien c’est essentiel

Pour Vie heureuse c’est goût de miel!

© Annick 110121

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est crea-1_thumb.jpg

copyright

©️ Présence…


croqueurs

Pour ce défi 243 chez les Crôqueurs de Môts

C’est Colette qui prend la barre pour ce jeudi poésie 070121: elle propose le thème « Présence » ou  « Ennui« .  Pour moi ce sera…

.

Présence

Donner juste présence

Être là en silence

Attraper une main

Sans attendre demain

.

Offrir  un ptit sourire

Pour adoucir le pire

Une douce caresse

Pour calmer la détresse

.

Des valeurs partager

Respecter liberté

Ne voir que l’essentiel

Lui donner goût de miel

.

Donner petits bonheurs

Parler de coeur à coeur

Laisser couler l’amour

Qui fait la vie velours

.

Profiter du moment

Et vivre chaque instant

L’esprit en harmonie

Pour beau moment de vie

© Annick 070121

Ecrit en juin 2019

copyright

© Bonne année 2021…


À tous je viens souhaiter

Une vraie douce année

Vers ceux que vous aimez

Vont aussi mes pensées

.

Une année de Bonheur

Et ses moments douceur

Une année en couleurs

Pour chacune de ses heures

.

Partageant les douleurs

Les souffrances du Coeur

Petits ou grands soucis

Avec vous Mes Ami(e)s

.

Une année d’Amitié

Et d’Amour partagé

Nous tenant par la main

Vers de beaux lendemains

.

© Annick 030121