Archives quotidiennes : 03/04/2020

©️ Ici et maintenant…


Atelier d’écriture chez « La Plume d’Evy »

evy

#Défi 259 du 29 03 20

« L’instant »:

présent, précieux, pleinement, place, matin, journée, maintenant, vie, parfois, changer

Ici et maintenant…
.
Qu’il soit matin ou fin d’journée
Il est si précieux ce présent
Qu’il faut le vivre pleinement
Fenêtre ouverte ou port’ fermée
.
Dans ces moments de confin’ment
Faut parfois faire quelques chang’ments
R ‘garder dehors et voir dedans
Vivre sa vie ici maintenant
.
Voir la pluie comme gouttes de vie
Changer en leçons p’tits soucis
Faire place à chaqu’ instant de vie
Pour qu’il devienne sourires à vie
.
Petits soucis ou grands tourments
Regards d’amis ou mots d’aimant
Que soient vécus tous ces instants
Simplement ici maintenant
© Annick
 030420

10986981_10153265265338128_5016244764967498629_n

copyright

©️ Couleurs d’espoir…


croqueurs

Pour ce défi 234 chez les Croqueurs de Môts

C’est la moussaillonne Durgalola qui s’y colle.
Voici sa proposition …
Participons avec joie, au printemps des poètes.
Pour jeudi 2 avril: en résonance avec l’affiche de Soulages, un poème où se trouve le mot NOIR

.

Couleurs d’espoir…

L’espoir un jour s’habille de noir
Quand la haine prend tous les pouvoirs
Que les mots sont diffamatoires
Quand la mort fonce sur un trottoir
Qu’innocence est au désespoir
.
L’espoir de rouge un jour se vêt
Quand les armes sont aux aguets
Quand il n’y a plus de respect
Quand le sujet devient objet
Que de la vie on fait rejet
.
L’espoir un jour se pare de bleu
Pour un coin d’ciel même brumeux
Pour que les jours brillent de tous feux
Que maladie s’éloigne un peu
Et que bonheur rende radieux
.
L’espoir aussi s’habille de rose
Quand vient le temps de faire une pause
Que jours soient faits de petites choses
Qui fassent les heures juste grandioses
Et que la vie alors explose
.
L’espoir s’habille couleur soleil
Quand plus besoin d’radioréveil
Quand l’oiseau chante sous la treille
Qu’en fleurs butinent les abeilles
Et que les enfants s’émerveillent
.
L’espoir encore se vêt de vert
Quand le printemps chasse l’hiver
Que les arbres ne sont plus couverts
De glace de neige et que piverts
Claquent du bec même à l’envers
.
L’espoir est couleur d’arc en ciel
Quand la vie est notre essentiel
Que plus rien n’est superficiel
Qu’on s’attache moins au matériel
Et qu’ l’Amour est exponentiel

© Annick 030420

copyright