Archives mensuelles : mars 2019

© Les arbres…


Premier jeudi en poésie 28 mars chez

  petit-vieiux-petite-vieille_cs9q9dlrndehr1ntv9vpewty4ha300x251

Durgalola nous demande pour ce Premier jeudi en poésie :

un poème écrit par une poétesse.

Voici pour moi :

Les Arbres

Dans l’azur de l’avril, dans le gris de l’automne,
Les arbres ont un charme inquiet et mouvant.
Le peuplier se ploie et se tord sous le vent,
Pareil aux corps de femme où le désir frissonne.

.
Sa grâce a des langueurs de chair qui s’abandonne,
Son feuillage murmure et frémit en rêvant,
Et s’incline, amoureux des roses du Levant.
Le tremble porte au front une pâle couronne.

.
Vêtu de clair de lune et de reflets d’argent,
S’effile le bouleau dont l’ivoire changeant
Projette des pâleurs aux ombres incertaines.

.
Les tilleuls ont l’odeur des âpres cheveux bruns,
Et des acacias aux verdures lointaines
Tombe divinement la neige des parfums.

Renée Vivien (Cendres et Poussières, 1902)

.

Pauline Mary Tarn, alias Renée Vivien, est née le 11 juin 1877 à Londres et morte le 18 novembre 1909 à Paris, surnommée « Sapho 1900 », est une poétesse britannique de langue française aux multiples appartenances littéraires, relevant à la fois du Parnasse, du Symbolisme, du Préraphaélisme, et du romantisme tardif qu’est le Naturisme à la Belle Époque. Demeurée l’une des grandes icônes du génie féminin à travers les siècles, son oeuvre fait constamment l’objet de nouvelles recherches.
Il existe un prix de poésie en son hommage, le prix Renée-Vivien, décerné annuellement pour honorer un recueil de poésie possédant des affinités thématiques avec la poétesse. De grands noms de la littérature française se sont vus remettre ce prix (Lucie Delarue-Mardrus, Marguerite Yourcenar, etc.).
Une place porte son nom à Paris : place Renée-Vivien, dans le quartier du Marais dans le 3ème arrondissement de la capitale.

copyright

 

 

 

 

 

©️ Un challenge à relever…


Atelier d’écriture chez Ghislaine

#Atelier 90 du 20 03 19
Mots imposés:
Récit, courses, sanction, égal,

faire, trouver, placer, pensant

Ou au moins 5 mots contenant « cour » 

Un challenge à relever…

.

De quelques mots faire un récit,

Trouver leur lien, les bien placer,

Voilà challenge pour un écrit

Que je m’empresse de rédiger.

.

La course au texte pour bien pensants

Très peu pour moi! Pas convaincant!

Alors commence un long parcours

Qui me fait faire trois tours de cour.

.

Peur des sanctions? Ça m’est égal!

Mon but final? Que j’me régale!

Pas de concours! Pas de courriers!

Pas d’grands discours! C’est liberté!

.

Me v’là partie pour composer

Un texte doux pour courtiser…

Un mode d’emploi… Une parodie…

Une p’tite chanson sans reccourcis.

.

Idées s’envolent ou se dispersent,

Les mots me fuient ou bien m’adressent

De ptits clins d’oeil, des bouts d’envie…

Les mots et moi… C’est douce folie!

.

Quand mon écrit est terminé,

Les mots prescrits utilisés,

Lors mon challenge est relevé!

J’attends l’suivant pour r’commencer!

©️ Annick

250319

 

 

© Ou comment se prendre un râteau…


Jeudi poésie 21 mars chez

  petit-vieiux-petite-vieille_cs9q9dlrndehr1ntv9vpewty4ha300x251

Dômi nous demande un petit poème de notre cru avec les mots suivants :

peau- resto – bateau – plateau – chapeau – château – gâteau – râteau – carreau

.

Voici pour moi

.

Du haut d’une tour de son château

Qui a la forme d’un grand bateau

S’la joue capitaine ce hobereau

En attendant belle Isabeau

.

Un repas fin sur un plateau

Et pour dessert un bon gâteau

Il souhaite être ce bon resto

Pour lequel elle dirait « chapeau! »

.

Oui mais voilà ce zigoto 

Qui n’a que la peau sur les os

S’en va rester sur le carreau

Et se prendre un vrai grand râteau

.

Sa belle n’s’ra jamais Isabeau

L’a préféré un gigolo

Qui a su la rendre marteau

Et la mène chaque jour en bateau

.

Mais il l’emmène dans des restos 

Où l’on propose sur chaque plateau

Salés ou sucrés  des gâteaux

Qui lui font dire « Waouh! Chapeau! »

.

Tout déconfit notre hobereau

Qui vient de se prendre un râteau

Descend d’la tour de son château

Tête bien basse et tout penaud

.

Moralité: 

Quand on est pauvre hobereau 

Mieux vaut ne pas jouer les héros

Pour espérer comme un cadeau

Pouvoir séduire belle Isabeau

© Annick

22519638_10156796640753128_3473040988338782268_n

copyright

© Petit matin printanier…


Petit matin printanier…

.

Par un beau jour sur le chemin
M’en suis allée de bon matin
Avec tous les atouts en mains
Pour vous écrire un p’tit refrain

.
Une araignée tout’étonnée
Avec le soleil voudrait jouer
Etoile d’argent s’en va tisser
Un beau cadeau à son lever

.
Une petite fleur me fait clin d’oeil
Ouvrant pétales quel bel accueil
Un oiseau chante sérénade
M’offrant sa voix quelle belle aubade

.
Un papillon sur un brin d’herbe
Dore ses ailes moment superbe
Une coccinelle montrant ses points
Sort ses antennes d’un air malin

.
Un arbre en fleurs se fait ombrelle
Soleil naissant chauffant les ailes
D’une libellule au bord de l’eau
Posée légère sur un roseau

.
Par un beau jour sur le chemin

Etais allée un beau matin
Avec le coeur là sur la main
Pour vous conter ce p’tit refrain
©Annick 

matin printanier fanettedesign-bloom-poetry-150319

copyright

© Inventaire…


Inventaire…

Un rayon infiltré
Un gazouillis ouaté
Des perles de rosée
Dans la brume posée
Un décor à planter

.

Une jolie p’tite idée
Un moment d’liberté
Une envie d’partager
Quelques vers à rimer
Un texte à composer

.

Une page à compléter
Un crayon pour noter
Une jolie plume encrée
Un clavier… évité
Un moment à poser

.

Quelques noms bien listés
Deux adjectifs reliés
Un verbe à conjuguer
Trois points pour s’évader
Une partie à gagner

.

Plusieurs coordonnées
Un adverbe ajouté
Des noms propres triés
Un point pour questionner
Une histoire à gérer

.

Une police ajoutée
Une couleur à trouver
Un poème à poser
Un billet composé
Une page à imprimer
Un cadeau à donner

©Annick

010319

aurelielettertoelisema 030714 230915

copyright

© Fugue en ré…


Atelier d’écriture chez Ghislaine

pnd5PMn4jJCtDP3GW8Kpy9EyN64

#Atelier 89 du 10 03 19
Mots imposés:
Instants, impensable, réalité, destin,
fugues, oiseaux, fermer, quitter.
.
Fugue en ré…
.
Quelques notes envolées
Pour une fugue en ré
Font ce matin rêver
Des oiseaux enfermés…
.
Leurs cages veulent quitter,
Destin contrecarrer,
Retrouver liberté,
Vivre réalité.
.
Des oiseaux enfermés?
Impensable vérité!
Mais c’est réalité
Pour ces cages retrouvées.
.
Que faire pour libérer
Ces oiseaux déprimés?
Une idée vient germer,
L’destin va s’en mêler.
.
De ces notes envolées,
Un instant capturées,
L’destin va composer
Une douce fugue en ré
.
Magie va opérer
Toutes les portes fermées
Vont se décad’nasser,
Les oiseaux libérer!
.
Quelques notes attrapées
Pour une fugue en ré
Feront d’leur liberté
Instants d’vie retrouvée!

©Annick

aneverydaylifestorymoi 090313

copyright

© Bienvenue Mars……


Atelier d’écriture chez Aurélie jusqu’au 23 mars

très intéressant pour ceux qui aiment jouer avec les mots:

http://cequejepreferefaire.centerblog.net/1269-des-mots-pour-mars

#Atelier de mars 
Au moins 5 mots parmi les mots imposés:

balade, pique-nique, cerf-volant, famille, heure,

fleur, plantation, jardinage, forêt, senteur,

abeille, coccinelle, papillon, oiseaux, grenouille,

giboulées, parapluie, soleil, arc-en-ciel, saison
.

Bienvenue Mars…

.

Il fait si beau pour une prom’nade
Jolie famille part en balade
Dans la forêt chemin serpente
Et les oiseaux tout joyeux chantent

.

Un cerf-volant pour s’amuser
Et faire s’éloigner giboulées
Un parapluie pour s’abriter
Quand soleil fort risque brûler

.

Près d’une mare s’sont installés
Avec pique-nique à déguster
Une grenouille prête à sauter
Suit coccinelle à déguster

.

Une saison pleine de senteurs
Où s’ouvrent belles petites fleurs
papillons viennent se poser
Pour au soleil doux se chauffer

.

Où les abeilles n’comptent pas leurs heures
Pour butiner tout en douceur
Où l’arc-en-ciel nargue la pluie
Pour nous offrir un ciel magie

.

Pas d’jardinage ni d’plantations
Au loin toutes préoccupations
Profiter à fond de l’instant
C’est ça la vie un jour d’printemps

©Annick

060319