Fenêtre sur vie…


 

 

blog layouts

 

 

Fenêtre sur vie…

 

Quand on regarde par la fenêtre,

On voit la vie du bon côté.

Quand on regarde par la fenêtre,

La vie est belle à observer.

 

Une branche d’arbre pleine de bourgeons,

Deux, trois oiseaux qui s’abandonnent,

Le vol léger d’un papillon,

Quelques abeilles qui bourdonnent.

 

La roue qui tourne emporte l’eau

Sur un trajet très empierré.

La vie qui passe nous rend plus beau

Si on est prêt à l’écouter.

 

Un gué par-ci, un pont par-là,

On fait son ch’min, on suit sa voie,

Même si obstacle surgit parfois

Pour entraver p’tits ou grands pas.

 

Et tout au long, c’est plein de fleurs

Et de rencontres qui changent tout.

C’est tout petits ou grands bonheurs

Qui nous font vivre, un point c’est tout !

 

Anik

 

 

layout for myspace  

 

 

 

Publicités

2 réponses à “Fenêtre sur vie…

  1. je suis tombée sur ce message de Bruno, je pense que l’on peut prendre 5mn pour acceder à sa demande…..bisous
     
     
    20 mars    Une Bougie par un ami  
     
    Ce vendredi 17 mars
    Richard a quitté sa famille dans un tragique accident il laisse derrière lui,
    sont petit frère Stéphane de 15 ans et ses parents.
    Ma demande n’a rien de bien exceptionnel.
    Ce mardi 21 mars a 16h30 il va être inhumer, quelque soit votre religion, je voudrais avoir un maximum de bougie allumée  pour accompagné Richard dans sont dernier voyage et soutenir sont petit frère dans cette douloureuse épreuve. Que vous soyez au travail, a la maison, a l’école ci vous pouvez allumé une bougie entre 16h00 et 16h30
    Merci pour votre soutien a Stéphane.
                                                           Vous pouvez lui déposé un mot ici
     
     
     
    Ci vous ne pouvez pas allumé de bougie demain faite le ici http://www.gratefulness.org/candles/enter.cfm?l=FRA&s=f

    J'aime

  2. bonsoir ma Anik… si tu savais comme ils me sont doux aussi tes petits mots, et comme ils me font chaud…
    et ton poème ci, je me vois dedans, sur ce chemin, ce petit pont, ça me fait penser à ma Normandie, dans les petits chemins de campagne bordés ici et là de petits ruisseaux, et le tout le long desquels on peut cueillir au printemps, entre les herbes et sur les haies, des petites fleurettes qui commencent juste à s’ouvrir, et sur lesquelles viennent se poser les abeilles, et en été des pleins paniers de mûres, de groseilles ou de framboises…
    ô oui, comme je m’y vois en ce moment, dans ma campagne, là où j’aime me retrouver avec l’homme de ma vie et mes enfants, lors de longues ballades dans les bois, pour retrouver la quiétude, le chant des oiseaux, et pour y faire le plein de ressources vives, pour pouvoir reprendre ensuite notre route ici près de Paris…
    Rien qu’à te lire, ma douce Anik, je me ressource…
    Je t’envoie un énorme bouquet de tendresse et de jonquilles sauvages de cette campagne qui m’est si douce…
    Avec plein de gros bisous…
    Martinette…
     

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s