La tendresse


 

 

 
 
 
Les gestes de la tendresse sont plus fragiles que des boutons fraîchement éclos à l’aube d’un printemps, mais leurs effets restent longtemps dans le souvenir de toutes nos saisons.
 
Il faut s’apprivoiser avec la tendresse. Si vous la laissez vous pénétrer alors ses rires vous porteront vers le meilleur de vous- même.
 
A l’écoute des rires de la tendresse, la vie retrouve son mouvement le plus naturel,
elle dansera en vous. 
 
 
Jacques Salomé
 
 

 
 
 
Publicités

3 réponses à “La tendresse

  1. Eveil et changement

    Bonjour,
     
    On ne peut citer j. Salomé sans avoir une ême d’enfant. J’aime ce texte et ce qui’l donne à vivre. En effet, la tendresse n’est ce pas le geste qui donne envie de se blottir tout comme un enfant dans les bras protecteurs de sa mère?
    Ne sommes nous pas ces enfants qui toute une vie durant recherchons le terre natale qui est la mère ?
    Merci pour espace et ce qui s’y dégage! des mots, des sentiments qui font que le monde continue à rêver.
    merci à toi pour nous aider à grandir avec autant d’humilité.
     
    Josian

  2. bisous et bonne matinée chère collègue.
    A bientot
    Gillou

  3. douce nuit anik et gros bisous valynette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s